Skip to Content

Gentilly 2 : Équiterre salue la sagesse du Gouvernement du Québec.

Montréal, 3 octobre 2012 – Alors qu’Hydro-Québec rend public aujourd’hui le rapport l’ayant amené à conclure que la rénovation de la centrale nucléaire de Gentilly 2 n’était pas dans l’intérêt économique du Québec, Équiterre tient à la fois à saluer la prudence de la société d’État et la sagesse du gouvernement du Québec.

« Hydro-Québec a pris le temps d’étudier les projets semblables de réfection de centrales nucléaires ayant un réacteur de type CANDU (centrales de Point Lepreau au Nouveau-Brunswick et de Wolsong en Corée du Sud), et a été forcée de constater les importants dépassements de coûts et les retards qui n’en finissaient plus », a déclaré Steven Guilbeault, directeur général adjoint d’Équiterre.

« Trop souvent par le passé, nous avons vu des gouvernements prendre des décisions purement politiques, sans égards aux faits. Or, ici, le gouvernement du Québec a agi avec courage et sagesse, bravo ! », a-t-il conclu.

-30-

Informations :
Loïc Dehoux, Équiterre
514 605 2000