Skip to Content

Je m'active dans ma ville - Équiterre et Joliette s’associent pour des villes plus saines et économiquement viables

Montréal, 1er juin 2011 - Équiterre et la communauté de Joliette s ‘associent pour la mise en place du premier projet Je m'active dans mon quartier adapté à l'échelle d'une ville. Par la mobilisation des citoyens, commerçants et des élus, cette campagne vise à promouvoir et développer le transport actif et collectif ainsi que l'achat de proximité afin de favoriser la santé des citoyens et l'économie locale.

« Le projet-pilote de Joliette est très prometteur : c’est un laboratoire qui ouvrira la voie à l'implantation de cette campagne dans d’autres villes de cette échelle », explique Isabelle St-Germain, coordonnatrice générale adjointe d'Équiterre. « Ce projet démontre qu'il est bel et bien possible de sortir du modèle du tout-à-l ‘auto, même en dehors des grands centres urbains », ajoute-t-elle, tout en félicitant les partenaires de Joliette qui ont entrepris d'approcher Équiterre il y a deux ans afin d'adapter les outils de la campagne à l'échelle des villes régionales.

« Il s’agit d’une belle occasion de montrer aux citoyens que les avantages d’une moins grande utilisation de la voiture dépassent largement les questions environnementales », se réjouit le coordonnateur du projet, Charles Gratton du Conseil régional de l’environnement de Lanaudière (CREL), qui a travaillé avec les nombreux partenaires du projet pour assurer le succès de cette campagne. « En effet, les coûts liés à la possession d’une automobile correspondent à près de 9000 $ par année. Les déplacements actifs sont bien meilleurs pour la santé et rien ne vaut l’achat de proximité pour stimuler l’économie locale », indique-t-il.

Pour sa part, le maire de la Ville de Joliette, M. René Laurin, est très fier de participer à cette première : « Au cours des dernières années, la Ville de Joliette a procédé à d’importants investissements pour accroitre la qualité de vie des citoyens et pour les inciter à bouger », rappelle-t-il. « Ainsi, le réaménagement du centre-ville a été réalisé dans la perspective de réduire la présence des véhicules automobiles et de redonner l’espace aux piétons. Ce succès s’inscrit parfaitement dans la démarche d’Équiterre et de ses partenaires », précise M. Laurin.

Cette campagne est le fruit d'une collaboration entre le CREL, l’Agence de la santé et des services sociaux (ASSS) de Lanaudière, le CÉGEP régional de Lanaudière à Joliette, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du nord de Lanaudière, le Comité d’action jeunesse Joliette sud (CAJJOLS), la Corporation de transport Joliette métropolitain (CTJM), le projet Bécik jaune, la Société de développement du centre-ville de Joliette (SDCJ), la Ville de Joliette et Équiterre.

Initiée par Équiterre en 2006 dans le quartier montréalais Rosemont-La Petite-Patrie, la campagne s’est déployée dans quatre autres secteurs montréalais : Mercier-Est, Ahuntsic-Cartieville, Lachine et Notre-Dame-de-Grâce. Elle vise à concerter des acteurs mobilisés autour des questions de transport actifs et d'achats de proximité et de leur fournir des outils de promotion et de développement clés en main.

Entre autres résultats, elle aura contribué à convaincre plus d'une centaine d'institutions, d'organisations et de commerces à mettre en place 400 mesures telles que installation de supports à vélo, l'instauration de politiques d'achat local et l'offre d'outils d'information destinés aux clients se déplacant en transports actifs. Les instances municipales ont aussi été sensibilisées à l'importance de l'implantation de mesures favorisant le transport actif, et certaines ont bonifié leurs plans de développement durable en ce sens.

Équiterre et ses collaborateurs remercient les partenaires financiers, le Fonds québécois d'action pour le développement durable et le Programme d'aide gouvernementale aux modes de transport alternatifs à l'automobile du ministère des Transports.

Pour en savoir plus sur la campagne: www.equiterre.org/quartier et www.jemactiveajoliette.org

- 30-

Sources :

Éveline Trudel-Fugère
Équiterre
514-605-2000
etfugere@equiterre.org

Martin Lavoie, directeur
Service des Loisirs et de la culture
Ville de Joliette
450-753-8050
martin.lavoie@ville.joliette.qc.ca

Charles Gratton
Chargé de projet
Conseil régional de l'environnement de Lanaudière
450-756-0186
Charles.gratton@crelanaudiere.ca