Skip to Content

La 7e édition de la bourse Laure Waridel est lancée!

Montréal, le 16 octobre 2014 – Équiterre et la Caisse d’économie solidaire Desjardins sont fiers de lancer la Bourse Laure Waridel pour la 7e année consécutive. Initiée en 2008, cette bourse a permis de financer de nombreux projets de recherche dans les sphères environnementales et sociales. Des projets en transport, en agriculture, en bâtiment durable et plusieurs autres secteurs ont tous permis de faire un pas de plus vers un monde durable. Une fois de plus, un montant de 10 000 $ sera versé à un étudiant engagé dans un projet de recherche-action-diffusion à vocation environnementale et/ou sociale.

De nouveaux critères de sélection
Cette année, quatre nouvelles thématiques ont été retenues. Elles sont en lien direct avec les orientations prioritaires du plan stratégique 2013-2016 d’Équiterre.
Les thèmes sont :

1. Impact du transport du pétrole issu des sables bitumineux
2. Électrification des transports collectifs et individuels
3. Impact des pesticides sur la santé environnementale et humaine
4. Stratégie de communication pour la promotion du commerce équitable au Québec

« Plus que jamais, la bourse Laure Waridel soutient concrètement l’atteinte de nos objectifs prioritaires. C’est pourquoi lors de la sélection du lauréat, nous porterons une attention particulière aux projets de recherche-action-diffusion qui sont en concordance avec les quatre thématiques sur lesquelles nous déployons actuellement les plus grands efforts », indique Sidney Ribaux, cofondateur et directeur général d’Équiterre. Rassembler les forces vives pour mieux faire avancer les dossiers environnementaux de l’heure, voilà ce qui anime le comité de sélection, composé de représentants d’Équiterre et de la Caisse d’économie solidaire pour cette 7e édition.

Bernard Ndour, conseiller principal en développement stratégique et développement durable, Caisse d’économie solidaire Desjardins, croit pour sa part que « la bourse Laure Waridel se distingue par sa portée vers l’action et la diffusion, en valorisant la recherche de solutions concrètes et accessibles pour le plus grand nombre. Les projets de nos boursiers doivent s’inscrire dans cette même dynamique, à l’image d’Équiterre et de la Caisse d’économie solidaire, qui s’appliquent chaque jour à trouver des solutions viables aux problèmes sociaux et environnementaux de notre temps ».

« La beauté de cette bourse est qu’elle donne les moyens à des chercheurs engagés de faire rayonner leur travail au-delà des milieux universitaires. C’est un honneur pour moi d’y être associée », reconnaît Laure Waridel, cofondatrice d’Équiterre. « Depuis six ans, chaque projet sélectionné s’est démarqué par la volonté de l’étudiant de faire progresser des pratiques et des mentalités pour le bien commun. Il est primordial pour Équiterre comme pour la Caisse d’économie solidaire, de soutenir la relève et de lui donner des moyens d’action qui vont dans ce sens. C'est ce qui distingue cette bourse d’autres sources de financement plus académiques », poursuit-elle.

L’an dernier, le comité de sélection a remis la bourse à Olivier Samson-Robert, étudiant à la maîtrise en biologie végétale à l’Université Laval, pour son étude sur l’impact des néonicotinoïdes sur les abeilles, une nouvelle classe d’insecticides qui menacent les pollinisateurs. Les détails concernant le récipiendaire de la bourse de 2013 ainsi qu’une vidéo sont disponibles à l’adresse : http://www.equiterre.org/actualite/le-recipiendaire-de-la-6e-bourse-laur...

Les étudiants inscrits au baccalauréat ou à la maîtrise d’une université québécoise ont jusqu’au 30 novembre 2014 pour envoyer leur candidature par courriel ou par voie postale. Tous les détails des critères d’admissibilité sont disponibles sur le site d'Équiterre : www.equiterre.org/solution/conditions-dadmission


Pour toute question : bourselaurewaridel@equiterre.org

- 30 -

À propos de Laure Waridel
Auteure et sociologue spécialisée en développement international et en environnement, Laure Waridel est considérée comme l’une des pionnières du commerce équitable et de la consommation responsable au Québec. Elle a été nommée au Cercle des Phénix de l'environnement du Québec, décorée Chevalier de l'Ordre de la Pléiade par l'Assemblée parlementaire de la francophonie et a reçu l’Ordre du Canada. En juin 2011, Earth Day Canada lui a décerné le « Outstanding Commitment to the Environment Award ». Madame Waridel a cofondé Équiterre en 1993.

À propos d'Équiterre
Équiterre contribue à bâtir un mouvement de société en incitant citoyens, organisations et gouvernements à poser des gestes écologiques, équitables et solidaires (www.equiterre.org).

À propos de la Caisse d’économie solidaire Desjardins
La Caisse d’économie solidaire développe l’entrepreneuriat collectif, tout particulièrement au sein de quatre réseaux : syndical, communautaire ou associatif, coopératif et culturel. Elle conseille les citoyennes et les citoyens dans leur volonté de gérer leurs finances personnelles de manière à la fois judicieuse et socialement responsable (www.caissesolidaire.coop).


Sources :

Annick Girard, Équiterre
agirard@equiterre.org
514-605-2000

Martine Robergeau, Caisse d’économie solidaire Desjardins
martine.m.robergeau@desjardins.com
514-598-1666 # 314