Skip to Content

La campagne Défi Climat - Des résultats plus que significatifs avec 130 entreprises membres et 25 000 personnes engagées

Montréal, le 18 juin 2008 - Le succès de la première édition de la campagne Défi Climat a dépassé toutes les attentes des organisateurs, le Conseil régional de l'environnement de Montréal (CRE-Montréal), Équiterre et la Conférence régionale des élus de Montréal (CRÉ-Montréal). Les résultats sont éloquents: plus de 130 institutions et entreprises participantes; près de 110 000 citoyens rejoints et informés sur les enjeux des changements climatiques; parmi eux plus de 25 000 participants s'étaient engagés à poser des gestes concrets pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES).

Des objectifs largement dépassés

Au total, les participants au Défi Climat se sont engagés à réduire leurs émissions de GES en moyenne d'un peu plus d'une tonne chacun, pour un grand total de plus de 26 000 tonnes de CO2 épargnées par année. C'est l'équivalent de la consommation annuelle de 6 347 voitures ou encore de la consommation de près de 11 millions de litres d'essence annuellement.

Pour André Porlier, directeur général du CRE-Montréal, l'initiateur du projet, « la participation des entreprises et des citoyens a été telle que les résultats initialement prévus pour la fin des trois années de la campagne sont déjà atteints et, même, dépassés ». Rappelons, à cet égard, que le plan d'action initial de Défi Climat prévoyait le recrutement de 50 entreprises et organisations et de rejoindre un bassin d'employés de 50 000 individus.

« Je suis particulièrement fière de la réponse enthousiaste et rapide du secteur privé puisque près de la moitié des organisations qui se sont engagées à relever notre défi sont des entreprises. Quelle que soit leur taille, ces dernières sont soucieuses de leur empreinte écologique et ont l'ambition de placer le développement durable au cœur de leur culture d'entreprise », a déclaré Isabelle Hudon, présidente et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et porte-parole de Défi Climat.


Des retombées indirectes significatives

« Je suis impressionné des excellents résultats, mais aussi des retombées indirectes qui sont franchement significatives et encourageantes: le Défi Climat aura été l'élément déclencheur de l'élaboration de politiques de développement durable, de la création de comités verts permanents, de l'organisation de formations et de conférences sur les changements climatiques et l'environnement, d'activités en lien avec la communauté, etc. Une belle preuve que les citoyens comme les entreprises comprennent l'urgence d'agir pour contrer les changements climatiques et commencent à retrousser leurs manches », souligne Steven Guilbault, porte-parole d'Équiterre et du Défi Climat.

Certaines entreprises auront réussi l'exploit de mobiliser plus de 50% de tous leurs employés dans cette campagne, ce qui s'avère une performance remarquable et un signe évident que les enjeux reliés aux GES sont de plus en plus partagés. Les organisations participantes représentaient d'ailleurs une grande diversité de secteurs d'activités: des centres de santé et de services sociaux, des universités, des sièges sociaux de multinationales, de grandes firmes d'ingénierie, des syndicats, des ministères fédéraux et provinciaux, la Ville de Montréal, le secteur des finances, etc.

La campagne Défi Climat 2008 suscite de nouvelles initiatives. En effet, aujourd'hui, l'Agence métropolitaine de transport annonce sa volonté de s'associer avec le Défi Climat pour la Journée En ville sans ma voiture de septembre prochain.

Rappelons que la campagne Défi Climat reçoit l'appui financier du Fonds d'action québécois pour le développement durable (FAQDD), de la Société de transport de Montréal (STM) et de l'Agence métropolitaine de transport (AMT).


-30-


Sources:
Matthieu Leclerc, CRE
514-717-5699
514-842-2890

Eveline Trudel-Fugère
514 605-2000

Christine Mitton, CRÉ
514 378-0218