Skip to Content

Le BAPE sur GNL Québec ne peut pas avoir lieu dans un contexte de pandémie: une coalition de groupes demande le report du BAPE

Montréal, le 12 mars 2020 – Une coalition de groupes concernés par le projet GNL Québec* demande au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) de reporter les audiences publiques qui étaient prévues la semaine prochaine sur le projet d’usine de liquéfaction de gaz naturel, Énergie Saguenay.

À la lumière des recommandations du gouvernement provincial de ne pas participer à des rassemblements de plus de 250 personnes à l’intérieur en raison de la pandémie de coronavirus, plusieurs citoyens interpellés et groupes concernés par
le projet depuis longtemps ne pourront y participer. La participation du public ne peut donc pas être assurée dans ces circonstances.

Les audiences publiques du BAPE ont pour but de consulter les citoyens sur les enjeux du projet et d’entendre leurs préoccupations. Si le BAPE pour le projet GNL Québec devient une consultation restreinte, plusieurs questions importantes risquent de ne pas être considérées et ne seront donc pas reflétées dans le rapport du BAPE, l’outil qui sera utilisé par le gouvernement du Québec pour décider de l’avenir du projet.

*Liste de groupes dans la coalition:


Action boréale
Coalition Fjord
Coalition Anti-pipeline Rouyn-Noranda (CAP-RN)
Centre québécois du droit de l’environnement
Eau secours
Équiterre
Fondation David Suzuki
Gazoduq, parlons-en
Greenpeace
Le Pacte pour la transition
Nature Québec
SNAP Québec
WWF-Canada

-30-

Pour plus d’information ou pour organiser une entrevue :
Anthony Côté-Leduc, Relations médias, Équiterre,
acoteleduc@equiterre.org - 514-605-2000
 

Flux d'information :