Skip to Content

Les organisations membres du Réseau Action climat Canada réagissent aux conclusions du Conseil de la fédération

Winnipeg, 6 août 2010 - À la suite de la conclusion de la rencontre annuelle des premiers ministres canadiens des provinces et territoires dans le cadre du Conseil de la fédération, les organisations membres du Réseau Action climat Canada ont réagit ainsi :

Malgré les initiatives prometteuses des différentes provinces et territoires, le manque de progrès sur la question des changements climatiques envoie un message bien inquiétant quant à l’habileté des provinces et territoires à travailler ensemble sur cet enjeu. Est-ce que le Conseil de la fédération est condamné à reproduire l’incapacité et la réticence d’Ottawa à agir pour lutter contre le réchauffement climatique?

- Steven Guilbeault, Equiterre (514.231.2650)

Les premiers ministres doivent honorer leur promesse de garder l’enjeu des changements climatiques à l’agenda de leurs rencontres. Pour ce faire, ils devraient évaluer les progrès des promesses antérieures, établir un secrétariat sur les changements climatiques pour les provinces et territoires et organiser un Conseil de la fédération dédié entièrement aux changements climatiques.

- Dale Marshall, Fondation David Suzuki (613.302.9913)

La nouvelle Charte canadienne de l’eau établie par les premiers ministres représente un acte de collaboration très important pour le futur de la sécurité de l’eau au Canada. Les Canadiens sont très préoccupés par nos ressources en eau, surtout dans le contexte du réchauffement climatique. Cette charte est un outil de plus pour s’attaquer aux défis auxquels nous devrons faire face de plus en plus dans le futur. Dans le cadre de cette nouvelle charte, les premiers ministres devront faire preuve de transparence tout en mettant en place des ressources pour établir un plan d’action et aussi pour produire des rapports annuels afin d’assurer un suivi.

- Gaile Whelen-Enns, Manitoba Wildlands (204. 981.3783)

Dans le passé, on a vu l’hôte de cette rencontre, le Manitoba, se diriger vers la bonne voie sur plusieurs aspects en matière de lutte aux changements climatiques. Par contre, nous devons maintenant voir les plans se transformer en actions concrètes. Il n’est pas clair pour l’instant de savoir comment le Manitoba compte mettre en place son plan réglementaire sur les changements climatiques. De plus, bien qu’il supporte les actions du Western Climate Initiative, la province n’a pas encore indiqué quel sera son engagement avec les autres provinces et états dans le cadre du système régional d’échange et plafonnement du carbone.

- Hannah McKinnon, Réseau Action Canada (613.276.7791)

Pour plus d’informations:

Hannah McKinnon
hmckinnon@climateactionnetwork.ca
613.276.7791