Skip to Content

Les partis politiques à l'examen: Des groupes environnementaux leur soumettent un questionnaire sur l'environnement

Montréal, le 23 septembre 2008 - Un regroupement d'organisations environnementales a fait parvenir un questionnaire portant sur l'environnement aux cinq principaux partis politiques. Les partis ont jusqu'au jeudi 25 septembre pour répondre aux 10 questions portant sur les changements climatiques, le transport et l'énergie, la protection et la conservation des ressources et l'économie durable. Les réponses ou l'absence de réponses des partis seront rendues publiques avant le premier débat des chefs.

« Étant donné qu'il n'y aura pas de débat des chefs sur l'environnement, suite au refus de M. Harper, nous avons mis en place d'autres moyens pour que les électeurs puissent être au courant des positions des partis politiques sur les enjeux environnementaux », explique Steven Guilbeault d'Équiterre.

L'environnement est l'une des principales préoccupations des électeurs, qui se disent d'ailleurs peu satisfaits des propositions des partis. Selon un récent sondage mené pour PowerUp Canada, 67% des Canadiens considèrent que l'enjeu des changements climatiques influencera leur vote, mais qu'aucun parti ne répond à leurs attentes.

« Notre objectif, c'est d'amener les partis à se prononcer clairement sur des questions environnementales essentielles. Ont-ils l'intention d'imposer une cible absolue de réduction des GES, d'adopter des normes pour les véhicules au moins aussi exigeantes que les normes californiennes, d'éliminer les subventions fédérales pour les projets néfastes pour l'environnement comme les sables bitumineux, ou encore investir massivement dans les transports en commun ? Bref, qu'ils présentent aux électeurs leurs intentions concrètes », a ajouté Steven Guilbeault.

« Le Canada possèderait 8% du stock d'eau douce de la planète, c'est énorme ! Nous avons la responsabilité d'en assurer la protection. Nous demandons donc aux partis s'ils s'engagent à protéger cette ressource vitale tant au niveau de la qualité de l'eau que des habitats aquatiques », explique Christian Simard de Nature Québec.

D'autres initiatives sont aussi mises en place afin d'informer les citoyens. Sur GaïaPresse (www.gaiapresse.ca), les internautes trouveront les plateformes environnementales des cinq principaux partis politiques et pourront également suivre la couverture médiatique des enjeux environnementaux. Sur le site d'Équiterre, les électeurs trouveront une revue des enjeux, des capsules vidéo de Steven Guilbeault, des activités de mobilisation et la possibilité de suggérer des questions pour le débat des chefs du consortium des médias. ENvironnement JEUnesse invite les jeunes à une journée de réflexion avec comme thématique les élections fédérales, dans le cadre de l'événement Camper les idées, le 27 septembre prochain (http://enjeu.qc.ca/participe/camperlesidees.html).

 

Précisons que ces initiatives sont menées sans parti pris en faveur de l'un ou l'autre des partis politiques. Elles sont lancées dans l'esprit d'outiller la population afin qu'elle puisse mieux s'impliquer et faire un choix éclairé le jour du scrutin, le 14 octobre prochain.

-30-

Source:

Eveline Trudel-Fugère
Équiterre
514-605-2000
etfugere@equiterre.org

Chantal Rainville
RNCREQ
418-522-0006, poste 2222
418-254-6938

Alexandre Turgeon
Vivre en ville
418-655-0592

Jérôme Normand
ENvironnement JEUnesse (ENJEU)
514-577-3016

Mylène Bergeron
Nature Québec
418-933-2031

Mélissa Tremblay
Centre de l'environnement - Écobâtiment
418-522-0005 p.3166

Flux d'information :