Skip to Content

Motion du Bloc Québécois sur le Sommet de Copenhague Réaction d'Équiterre

Montréal, le 20 novembre 2009 - Le Parlement débat aujourd'hui d'une motion qui présente les éléments essentiels à une participation constructive du Canada à la conférence de Copenhague : une cible de réduction (25% sous les niveaux de 1990) qui répond aux indications de la communauté scientifique internationale, une reconnaissance de la limite maximale de la hausse de la température moyenne du globe à moins de 2 degrés C et une reconnaissance de la responsabilité financière du Canada à l'égard des pays en développement victimes des changements climatiques.

Ce débat est important, puisqu'il permettra aux parlementaires d'isoler le gouvernement minoritaire de Stephen Harper et de se dissocier complètement de son attitude corrosive et négative en matière de lutte aux changements climatiques.

Pour Équiterre, ce gouvernement ne doit pas se voir octroyer par les parlementaires la légitimité de parler au nom des Canadiens et des Québécois sur cette question fondamentale. C'est pourquoi Équiterre encourage tous les députés libéraux et néo-démocrates à appuyer la motion du Bloc Québécois au cours du débat aujourdhui et au moment du vote prévu lundi prochain.

- 30 -

Source :
Marie-Eve Roy
Équiterre
514-378-0232