Skip to Content

Premier Rendez-vous branché à Laval : Équiterre invite les Lavallois à tenter l’expérience électrique


Laval, le 5 mai 2014
Les Rendez-vous branchés, initiés par Équiterre en collaboration avec ses partenaires, le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles et Hydro-Québec, sont de passage à Laval, au Collège Montmorency, en compagnie d’experts et de nombreux participants. Cette vaste campagne de sensibilisation s’est donné pour but de rejoindre et d’informer des milliers de citoyens sur l’électrification des transports au moyen d’une tournée qui s’arrêtera dans neuf villes du Québec : Montréal, Laval, Gatineau, Rimouski, Boucherville, Trois-Rivières, Saguenay, Québec et Sherbrooke.

« L’électrification des transports au Québec représente une solution intéressante considérant que le transport routier est responsable de 42,5 % de nos émissions de gaz à effet de serre et de 75 % de notre consommation totale de pétrole », souligne Steven Guilbeault, porte-parole de la campagne et directeur principal d’Équiterre. « Pour obtenir un impact environnemental majeur et durable en matière de transport, ce passage vers l’électrification doit toutefois s’accompagner de mesures visant l’aménagement urbain ainsi que le développement des transports collectifs et actifs », a-t-il ajouté.

Grâce à cette initiative, Équiterre démontre que l’électrification des transports gagne en popularité auprès de nombreuses villes et organisations du Québec, de même qu’au sein de la population en général, et pourrait passer en vitesse supérieure si certains obstacles et mythes étaient levés. « Les différents gouvernements qui se sont succédés ont mis en place des incitatifs financiers destinés aux citoyens, aux municipalités et aux entreprises afin de promouvoir l’électrification des transports, en atténuant significativement le prix d’acquisition d’un véhicule électrique et d’une borne de recharge », affirme Renaud Raymond, directeur général du Bureau de l’efficacité et de l’innovation énergétiques au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles. « Grâce à ces incitatifs, le surcoût de départ à l'achat d'un véhicule électrique est rapidement absorbé par les économies d'essence et d'entretien, ce que beaucoup de gens ne savent pas encore, d’où l’intérêt d’une telle campagne », a-t-il conclu.

« Le plaisir éprouvé par les automobilistes qui roulent électrique est tangible. Nous apportons notre soutien aux Rendez-vous branchés, qui permettent au grand public de vivre l’expérience du véhicule électrique et d’en découvrir tout le potentiel », précise Chantal Guimont, directrice – Planification stratégique et électrification des transports d’Hydro-Québec. « C’est également l’occasion idéale de rassurer les acheteurs potentiels sur l’accessibilité à la recharge offerte par le réseau de recharge public, le Circuit électrique, qui procure aux conducteurs de véhicules électriques une autonomie additionnelle en cas de besoin sur leur parcours. »

Des activités branchées

L’événement de Laval présentait une série d’activités sur le thème de l’électrification des transports et propose aux participants des échanges avec des experts nationaux et locaux, notamment la Ville de Laval et la Société de transport de Laval (STL), la diffusion du documentaire La revanche de la voiture électrique, de Chris Pain, ainsi que des essais routiers de véhicules électriques, animés par l’Association des véhicules électriques du Québec et Communauto. Pour l’occasion, les étudiants du Collège Montmorency ont également été invités à se prendre en photo au volant de l’autobus électrique de la STL.

Une vitrine sur l’électrification des transports

Afin de démystifier l’électrification des transports, de connaître les initiatives branchées de Laval et de partout au Québec, ou encore pour vous inscrire à un autre Rendez-vous branché, consultez : www.equiterre.org/electrique


Cette campagne a été rendue possible grâce au soutien financier du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles et d’Hydro-Québec, partenaire du Centre québécois d’actions sur les changements climatiques.

Équiterre tient à remercier les autres partenaires de la campagne et de l’évènement à Laval : l’Association des véhicules électriques du Québec, Communauto, ENVironnement JEUnesse, le Fonds mondial pour la nature, la Société de transport de Laval et la Ville de Laval.

- 30 -

Pour tout renseignement supplémentaire :
Julie Tremblay
Relations médias, Équiterre

514 605-2000 / jtremblay@equiterre.org