Skip to Content

Projet de règlement sur l’exploitation des hydrocarbures au Québec : Équiterre demande l’interdiction de l’exploitation des hydrocarbures sur le territoire québécois!

Montréal, le 21 septembre 2017 - Équiterre est très préoccupé par le nouveau cadre réglementaire pour régir l’industrie des hydrocarbures annoncé par le ministre des Ressources naturelles hier, rendant possibles les projets d’exploration et d’exploitation de pétrole et de gaz dans les lacs et rivières du Québec, de même qu’en milieu terrestre. Quatre projets de règlement ont été publiés cette semaine à cet effet par le gouvernement québécois dans la Gazette officielle, dans la foulée de l’adoption sous bâillon, en décembre dernier, de la première loi sur les hydrocarbures de l’histoire du Québec.

Équiterre demande la fin de l’aventure des hydrocarbures au Québec

« Équiterre demande au gouvernement du Québec de retirer ce projet de règlement et d’interdire purement et simplement, comme il l’a fait pour l’île d’Anticosti, l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures sur le territoire québécois. Ces projets sont incompatibles avec les objectifs de réduction de notre dépendance au pétrole, d’électrification des transports et de réduction de GES. Le Québec jouit d’une situation privilégiée en matière d’énergies renouvelables, devenues compétitives; ce serait une aberration de poursuivre le développement des hydrocarbures » a déclaré Steven Guilbeault, directeur principal d’Équiterre.

Une réglementation aberrante qui fait reculer le Québec

M. Guilbeault a également décrié l’incohérence du gouvernement québécois : « Il faut mettre fin à ce système de deux poids deux mesures, où l’on interdit l’exploitation des hydrocarbures sur Anticosti, mais on la permet sur la péninsule gaspésienne, où l’on interdit l’exploitation dans le Fleuve Saint-Laurent, mais on la permet sur ses berges! ».

- 30 -

Pour plus d’information :

Dale Robertson, Équiterre
514 605-2000, drobertson@equiterre.org