Skip to Content

Publication du rapport 2008 du Commissaire à l'environnement et au développement durable - « Un rapport accablant pour le gouvernement Harper »

Montréal, 5 février 2009 – Équiterre salue le rapport 2008 du Commissaire à l'environnement et au développement durable. « Le rapport confirme l'échec de la stratégie du gouvernement Conservateur en matière de protection de l'environnement et de développement durable », déclare Steven Guilbeault d'Équiterre.

Que ce soit en matière de lutte aux changements climatiques, de réduction de la pollution atmosphérique et en milieu agricole, le rapport conclut que soit le gouvernement n'a pas mis en place les mesures nécessaires afin de protéger l'environnement et la santé de la population canadienne, soit le gouvernement peine à faire la démonstration du progrès accompli.

Par exemple, le rapport note que sept ans après l'adoption d'un règlement visant à réduire les émissions de benzène, un produit cancérigène, Environnement Canada n'a toujours pas déterminé quel groupe était visé par ce règlement.

Le rapport note également que la mesure visant à encourager le transport en commun introduite dans le budget 2007 ne permettra de réduire les émissions de GES que de 30 000 tonnes, sept fois moins que les 220 000 tonnes annoncées par le gouvernement Harper. Sur cette mesure, le Commissaire conclut : « Le programme aura une incidence négligeable sur les émissions de gaz à effet de serre au Canada, malgré les coûts engagés ».

Dans le cadre du Fonds de fiducie de plus de 1,5 milliard de dollars, le Commissaire estime qu': « Environnement Canada a affirmé avoir obtenu les résultats attendus même s'il est peu probable qu'il puisse déclarer des résultats réels, mesurables et vérifiables ».

« À la lecture de ce rapport, on ne peut que conclure que le gouvernement Harper est incapable d'articuler une vision d'avenir et faire entrer le Canada dans le XXIe siècle. Et malheureusement, les mesures annoncées dans le budget Flaherty la semaine dernière n'indiquent aucun changement de cap », résume Steven Guilbeault.
Il ajoute qu'« il est regrettable de voir que la Vérificatrice Générale ait décidé de publier son rapport en même temps que celui du Commissaire à l'environnement. Le travail effectué par le Commissaire à l'Environnement est primordial et il mérite l'attention à la fois du Parlement et des citoyens canadiens ».

- 30 -

Source :
Eveline Trudel-Fugère
Équiterre
514-522-2000 #303
514-605-2000