Skip to Content

Réaction d’Équiterre à l’avis de la Régie de l’énergie et du ministre Arcand sur le projet Énergie Est.

Montréal, le 7 janvier 2015 – Équiterre a accueilli avec satisfaction les commentaires du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, concernant l’avis de la Régie de l’énergie sur les approvisionnements de gaz naturel au Québec.

Le ministre Arcand avait mandaté la Régie de l’énergie à l’été 2014 en lui demandant de fournir des prévisions sur les approvisionnements en gaz naturel au Québec d’ici 2030.
Parmi les sujets abordés, la Régie s’est notamment penché sur les impacts du projet Énergie Est au Québec et voici l’une des conclusions :

« Ainsi, TransCanada Pipeline (TCP) devrait revoir le projet de façon à assurer aux expéditeurs gaziers qu’ils n’interfinanceront pas le volet pétrole du projet et qu’ils n’auront pas à assumer un risque plus grand qu’actuellement. » Plus précisément, la Régie de l’énergie estime que les clients de Gaz Métro ne devraient pas financer des installations de transport de pétrole comme Énergie Est.

« Nous sommes heureux de constater que le ministre, comme la Régie de l’énergie, exige des changements au projet Énergie Est avant que celui-ci puisse aller de l’avant » a déclaré Steven Guilbeault, cofondateur et directeur principal d’Équiterre.

Rappelons que Gaz Métro évalue l’impact financier pour les consommateurs de gaz québécois du projet Énergie Est à environ 100 millions de dollars par année.

- 30 -

Pour plus de renseignements :
Annick Girard, relations médias
514-605-2000