Skip to Content

Exposition Désolation de Catherine Plaisance, Maison du développement durable

Dates de l'événement: 
18 Février, 2014 - 17:00 - 11 Mars, 2014 - 18:00

Du 18 février au 11 mars 2014, la Maison du développement durable accueillera, en collaboration avec la Fondation David Suzuki et l’arrondissement de Ville-Marie, l’exposition Désolation de Catherine Plaisance. Cette série de collages réalisés sur panneaux de bois évoque des paysages dévastés par des cataclysmes naturels ou provoqués par des bouleversements climatiques. Réalisés en miniature, les paysages sont inspirés d’images de presse prises à la suite de grands événements d’ordre écologique. Conçus en plongée, ces paysages sont ramenés à nous à la verticale, comme une photographie ou encore un tableau. Ce renversement du paysage crée un vertige; le sol se retrouve au mur, donnant l’impression de survoler le territoire.

« Ces œuvres sont pensées dans un dessein de sublimation, avec l’intention de témoigner et de rendre présentable ce qui, à priori, ne l’est pas, en transfigurant et en actualisant le réel catastrophique », résume l’artiste. « Voir cette réalité dans un langage autre que l’image journalistique et télévisuelle est une invitation à activer et à maintenir une conscience éveillée », précise-t-elle.

Vernissage et activités complémentaires

Le vernissage de l’exposition se tiendra le 18 février à 17 h en présence de Jean-Patrick Toussaint, chef de projets scientifiques de la Fondation David Suzuki et de Dominique Paquin, spécialiste en simulations climatiques chez Ouranos et membre du Cercle scientifique David Suzuki. Durée : 2 h 30. Contributions volontaires. Pour réserver : www.lamdd.org/rsvp

L’artiste sera également présente de 20 h à 22 h lors de la Nuit blanche de MONTRÉAL EN LUMIÈRE le 1er mars dans le cadre des activités organisées par la Maison du développement durable. L’exposition sera alors ouverte aux festivaliers jusqu’à 2 h du matin.