Skip to Content

Bien choisir son entrepreneur horticole

Un entrepreneur vraiment écologique privilégiera les techniques décrites plus bas ou arborera le logo Horti-Éco, qui garantit l'utilisation de produits et de méthodes approuvés par un organisme de certification accrédité.

Des méthodes préventives

Un bon entrepreneur écologique, comme ceux ayant la certification Horti-Éco , propose toujours des méthodes culturales préventives, telles que l'aération, le terreautage et le sursemis, au lieu d'un épandage systématique d'engrais ou de pesticides, même biologiques. Il recommande généralement de tondre fréquemment la pelouse à 7,5 cm du sol (3 pouces) et de laisser les résidus de gazon sur place.

Le remplacement de la pelouse

À la suite d'une analyse du terrain, l'entrepreneur peut suggérer de remplacer une partie ou la totalité de la pelouse par d'autres types de plantes. Par exemple, le pâturin du Kentucky, un type de gazon qui recouvre la majorité des terrains au Québec, n'est pas en santé à l'ombre, sur des talus escarpés ou dans les zones touchées par la sécheresse en été.

Des engrais naturels à 100%

Selon les besoins, les entrepreneurs écologiques choisissent des engrais naturels à 100%, et non des engrais à « base organique » qui contiennent seulement 15% ou moins de produits naturels. L'engrais naturel à 100% est presque toujours granulaire et seules les émulsions d'algues ou de poissons sont liquides. Sur les sacs d'engrais certifiés 100% naturels, les proportions en azote, phosphore et potassium (N-P-K) ne dépassent jamais 10.

Devant certains problèmes plus graves, l'entrepreneur écologique choisira des pesticides à faibles impacts, tels que les savons insecticides, le borax, la pyréthrine, des biopesticides (Bt) ou encore des prédateurs naturels comme les vers (nématodes). Par la suite, il recommandera des moyens préventifs pour maintenir naturellement la pelouse en bon état.

Attention aux herbicides

Plusieurs compagnies prétendent offrir un service écologique ou naturel, mais utilisent des herbicides. Si votre pelouse ne comporte aucune mauvaise herbe, ou quelques-unes mais de forme curieusement tordue, il y a de fortes chances que des herbicides sélectifs aient été répandus sur votre terrain. Plusieurs compagnies ont été prises en défaut ces dernières années, analyses à l'appui, par des municipalités qui interdisaient déjà l'utilisation des pesticides.

Pour en savoir plus :

Stéphan Dussault, « Pesticides : encore du gazon “testé positif”! », Protégez-vous, août 2008.