Skip to Content

Manifeste du citoyen-mangeur

Monsieur le Ministre de l’Agriculture,
Mesdames et messieurs les commissaires,

Puisque le gouvernement du Québec entend placer le « produit » et la satisfaction des attentes des consommateurs au centre de la future politique bioalimentaire et qu’il dit vouloir favoriser le développement durable dans ce secteur, nous vous présentons ce que nous, citoyens-mangeurs du Québec, entendons par un système alimentaire durable. Le temps est venu de passer à l’action.

Nous, « citoyens-mangeurs » du Québec, déclarons que nous voulons :

Manger des aliments cultivés et élevés dans le respect de l’environnement. Pour ce faire, l’État doit consacrer la même enveloppe budgétaire à l’agriculture, mais les programmes d’appui doivent soutenir et valoriser des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement afin de rendre ceux-ci accessibles au plus grand nombre.

Manger des aliments cultivés et élevés le plus localement possible. Pour ce faire, l’État doit délaisser sa stratégie de « conquête des marchés » pour adopter celle de la souveraineté et de l’autonomie alimentaires. Le Québec doit résolument fonder sa stratégie et ses actions sur une vision nourricière pour le Québec et orienter les règles du système alimentaire de façon à ce que le fruit du travail des agriculteurs d’ici serve à nourrir prioritairement les Québécois. Dans un contexte de changements climatiques, il est de la plus haute importance que le Québec diversifie son agriculture. 

Nous ne croyons pas que les citoyens seuls arriveront à modifier substantiellement le système alimentaire.  Puisque s’alimenter répond à un besoin fondamental, nous croyons que les moyens de produire et de distribuer des aliments sont des enjeux collectifs, trop importants pour être laissés aux seules forces du marché. Nous pressons notre gouvernement d’agir prioritairement dans le sens des intérêts des citoyens-mangeurs et des agriculteurs qui œuvrent pour nous offrir le meilleur du terroir québécois.

Le Québec est plus que jamais prêt pour une agriculture et une alimentation durables, saines et solidaires.

* Vous pouvez consulter la version complète du manifeste du citoyen-mangeur.

Le manifeste du citoyen-mangeur sera remis en janvier par des citoyens dans le cadre des auditions publiques tenues sur le Livre vert pour une politique bioalimentaire par le gouvernement du Québec.