Skip to Content

Comment voyager dans le Sud en réduisant votre empreinte écolo?

Geste - Voyager Sud écolo

Alors que plusieurs magasinent une petite escapade dans le Sud pour la relâche ou les prochaines vacances, Équiterre vous propose un geste du mois afin d’amoindrir votre impact environnemental, et ce, même si vous optez pour la fameuse formule « tout inclus ».

On sait que ce n’est pas très écologique, mais nous vivons dans un pays nordique et comprenons le plaisir de voyager sous des latitudes plus clémentes. Et hélas, les complexes touristiques écolos se font encore trop rares et ne sont pas à la portée de toutes les bourses, et tous les voyageurs ne sont pas aptes ou prêts à louer chez des particuliers et à prendre en charge les courses, les déplacements, la préparation des repas, etc.

Comme nous travaillons à changer le monde un geste à la fois, voici quelques trucs simples et pratiques pour mieux voyager et consommer plus durablement et équitablement lors de votre prochain voyage.

COnsommer de manière responsable

  • Pensez à amener un contenant réutilisable (bouteille, tasse à café ou gourde) : il est en effet ahurissant de penser au nombre de verres de plastique utilisés et jetés chaque jour pour les consommations. Un petit plus : lorsque vous croisez ces détritus sur la plage ou le site de votre hôtel, ramassez-les pour ceux qui sont malheureusement moins conscientisés que vous;
  • Rappelez-vous que ce n’est pas parce qu’il y a un buffet à volonté qu’on doit reprendre 4 assiettes et gaspiller de la nourriture. (Idem pour l’alcool);
  • Si vous achetez des souvenirs, optez pour l’artisanat et les produits locaux… vérifiez que ces articles proviennent bel et bien du pays et ne portent pas la mention « Made in China ».

Respect de la nature et des communautés locales

Assurez-vous que la communauté locale bénéficie de votre séjour et pas seulement les complexes hôteliers :

  • Découvrez la culture locale quand c’est possible en sortant de la station touristique! Voyager en faisant des rencontres et en découvrant d’autres modes de vie ouvre les horizons.
  • Privilégiez les activités nature. Avez-vous vraiment besoin de louer une motomarine, une mobylette, une jeep, de faire du parachute derrière un bateau ou du flyboard ?
  • Allez visiter des coopératives certifiées équitables, une belle façon de soutenir le travail des habitants locaux et d’en apprendre plus sur les modes de production des aliments et produits que nous achetons. Vous pourrez aussi vous y procurer de l’artisanat ou des produits certifiés équitables. Le site de la World Fair Trade Organization (WFTO) présente plusieurs coopératives équitables, regroupées par continent;
  • Respectez l’habitat naturel et ne rapportez pas dans vos bagages des objets de la nature (sable, cailloux, coquillages, etc.). Ne touchez pas aux coraux lors de vos excursions d’apnée ou de plongée;
  • Ayez conscience que le salaire des employés est vraiment peu élevé. Pourquoi ne pas en profiter pour mettre le principe de l’économie circulaire de l’avant en redonnant certains items de vos bagages (jeux, accessoires de plein air ou de sport, vêtements) ou des pourboires? Ces petits gestes sont vraiment appréciés!
     

Hébergement à Échelle humaine

  • Si vous n’êtes pas dans un tout inclus, optez pour des chambres chez l’habitant ou des sites d’échange de maison ou de location de logement (airbnb, homelidays, etc.) En voici quelques-uns;
  • Furetez pour dénicher des options d’hébergement plus vertes et responsables, comme des établissements certifiés écologiques, durables ou responsables, par exemple : www.nolitours.com/fr/Magasinez-par/hotels-ecoresponsables?ID=2277&type=gamme&tmpl=GEN, ou des réserves naturelles… faites toutefois attention à « l’écoblanchiment » (greenwashing) de certaines chaines.

Transport : limitez les ges!

Voici d’autres moyens de réduire votre impact environnemental au niveau du transport :

  • Compensez les émissions de GES de votre trajet en achetant des crédits compensatoires lors de l’acquisition des billets ou auprès d’organismes comme Planetair, vous encouragez des projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique. Compenser 100 kg de GES coûte moins qu'un café! Outil pour calculer et compenser vos émissions.
  • Vous faites un voyage par année dans le Sud? Peut-être pouvez-vous opter pour une année sur deux et choisir, pour l’autre année, des destinations un peu moins éloignées, qui profitent à l’économie locale et sont moins axées sur la consommation?
  • Visez de plus courtes distances. Vous n’avez qu’une semaine de vacances? Optez pour une destination à quelques heures d’avion plutôt que pour Hawaï ou la Thaïlande;
  • En priorisant des vols directs, vous réduisez également vos émissions de GES : les avions émettent le plus d'émissions durant le décollage et l'atterrissage;
  • Voyagez léger! Inutile d’apporter trop de vêtements et d’articles qui feront un surplus et pèseront plus lourd dans l’avion. Si chacun des passagers limitait le poids de ses bagages, plusieurs tonnes de GES pourraient être évitées!
     

Et vous, quelles sont vos astuces pour limiter votre impact écologique quand vous voyagez? Partagez vos bonnes idées avec nous

Autres liens utiles

  • Des histoires à succès entre des entreprises touristiques et des destinations voyages, où le tourisme se déroule en tout respect des ressources naturelles et cultures locales : Sustainable Travel International;
  • Responsible Travel Report : le magazine en ligne de Sustainable Travel International