Skip to Content

Débarrassez votre maison des bestioles sans pesticides

Geste - Débarrassez votre maison des bestioles sans pesticides

Durant l’automne, lorsque les jours commencent à raccourcir et que le froid nous enveloppe, on aime bien se réfugier chez soi... mais parfois, on doit lutter contre une recrudescence de bestioles, telles que la scutigère (ou mille-pattes), la coccinelle asiatique, la souris, ou d’autres espèces qui constituent une menace toute l’année, comme les redoutables punaises de lit qui, ces dernières années, ont profité d’un regain de vitalité en Amérique du Nord et dans d’autres pays développés.

Une fois confrontés à ces bestioles, comment lutter sans utiliser de pesticides, nocifs pour votre santé et celle de votre famille ? Voici quelques astuces environnementales pour traiter ces petits, mais parfois contrariants envahisseurs.

Les scutigères (AUSSI appelés mille-pattes, IULES ou centipèdes)

Voir une de ces bestioles sortir d’une plinthe et traverser la pièce peut s’avérer une expérience déstabilisante. Après tout :

  • Ils sont d’assez grande taille (leur espérance de vie peut aller jusqu’à six ans et ils continuent à grossir chaque année);
  • Ils sont rapides;
  • Ils ont un aspect effrayant. 

Devrions-nous avoir peur des scutigères ?

  • Ils ne sont pas porteurs de maladie;
  • Ils ne mangent pas votre nourriture;
  • Ils n’envahissent pas votre garde-robe;
  • Ils ne dévorent pas les poutres de bois et ne détruisent pas votre habitation;
  • Ils sont timides et évitent le plus possible le contact humain. Par exemple, ils ne vont pas grimper dans votre lit et vous pincer pendant votre sommeil; ils vous évitent plutôt à tout prix. Si on les voit toujours courir, c’est qu’ils cherchent plutôt à éviter le danger que vous représentez à leurs yeux!

Certains disent que ce sont de bons baromètres d’information. Les scutigères peuvent en effet indiquer deux types de problèmes :

  • L’humidité – Les scutigères préfèrent un environnement humide. Leur présence indique souvent l’existence de moisissures.
  • La présence d’autres bestioles – Les scutigères sont carnivores. Si elles survivent chez vous, c’est grâce à la présence d’autres bestioles, dont certaines peuvent causer des risques sur le plan de votre santé et de votre confort, telle que la punaise de lit.

Alors, si vous les souhaitez: comment affronter une invasion de ces mille-pattes? Faites en sorte que votre environnement leur soit le plus hostile possible.

Commencez par réduire le taux d’humidité :

  • Réparez les robinets qui coulent;
  • Ventilez les salles de bains et les sous-sols;
  • Enlevez les tapis des zones humides;
  • Utilisez un déshumidificateur.

Réduire la moisissure présente l’avantage de rendre votre habitation écoénergétique, puisqu'une plus grande quantité d’énergie est nécessaire pour réchauffer l’air contenant une grande proportion de vapeur d’eau. Vous pouvez également augmenter l’efficacité énergétique de votre maison et préserver votre environnement des petits visiteurs nuisibles, en prenant des mesures respectueuses de l’environnement, comme boucher les fissures dans le revêtement extérieur et autour des fenêtres et des portes.

Une autre façon de se débarrasser des scutigères, c'est de se concentrer sur leurs proies, telles que les arthropodes de la famille des araignées, les punaises de lit, les termites, les cafards, les lépismes argentés, les fourmis, les guêpes, les mites et les mouches. Il vous appartient de prendre des mesures (écologiques) pour éliminer ces créatures, ou tout simplement être reconnaissant vis-à-vis de ces mille-pattes qui vous fournissent un contrôle phytosanitaire naturel gratuit.

À retenir : Les scutigères peuvent paraître intimidants, mais ils ne sont ni dangereux, ni nuisibles, et ils peuvent même vous aider à tenir éloignés des envahisseurs qui pourraient poser de plus graves problèmes.

Les coccinelles asiatiques multicolores

Cette espèce de coccinelle native d’Asie a été importée en Amérique du Nord afin de lutter contre les pucerons dans les arbres. Importée massivement en Europe et aux États-Unis, elle s’est adaptée à son environnement et dépasse à présent en nombre les espèces indigènes de coccinelles.

Il paraît qu’il n’existe pas deux coccinelles multicolores asiatiques identiques. Leur couleur varie du jaune à l’orange en passant par le rouge. Certaines ont des points noirs, d’autres ont des points plus clairs. Certaines en ont beaucoup, d’autres n’en ont aucun. Parfois, la coccinelle se reconnait par une forme en «M» au niveau de la tête. Si vous rencontrez un problème d’invasion de coccinelles où aucune ne ressemble aux autres, ce pourrait être une invasion de coccinelles asiatiques.

À l’automne, les coccinelles asiatiques recherchent un endroit pour hiberner, de préférence un lieu semblable aux falaises orientées au sud où elles passent l’hiver dans leur Japon natal. Elles se regroupent sur des murs extérieurs de couleur pâle faisant face au soleil, mais elles peuvent aussi passer à travers les fissures et les fentes d’un cadre de fenêtres pour s’installer à l’intérieur des habitations, parfois par centaines ou même par milliers. Il suffit d’un espace de 2,5 mm de large!

Pour éviter cette invasion, soyez vigilants et colmatez toutes les fissures. Assurez-vous que les fenêtres et les portes ferment correctement dès que les températures chutent.

Si une invasion se produit, résistez à l’envie d’écraser une coccinelle asiatique. Écraser ou stresser une coccinelle asiatique peut l’obliger à libérer une substance collante qui sent mauvais et qui tache. À la place, il est recommandé de passer l’aspirateur et de relâcher les coccinelles dehors, même s’il fait froid.

Cela dit, vous pouvez aussi suivre la voie de la moindre résistance, et les laisser passer l'hiver, vu qu'elles ne représentent pas une grave menace.

À retenir : Le meilleur moyen de se prémunir contre une invasion de coccinelles asiatiques est de prendre des précautions en calfeutrant les points d’entrée de votre habitation. Encore une fois, cela vous aidera à améliorer l’efficacité énergétique.

Les souris

Le meilleur moyen de tenir les souris éloignées de votre habitation est de calfeutrer toutes les fissures et les trous. On dit qu’elles peuvent passer à travers un trou de la largeur d’une pièce de dix cents. À l'inverse du mille-pattes, la souris est attirée par votre nourriture et elle représente un danger pour votre santé, votre sécurité et votre confort.

Pour vous protéger :

  • Rangez toute la nourriture dans des pots en verre ou des contenants en métal, y compris la nourriture pour animaux;
  • Nettoyez les surfaces de votre cuisine;
  • Nettoyez les assiettes aussitôt après leur utilisation. (Apportez un soin particulier au nettoyage de votre grille-pain en enlevant les miettes. Si possible, conservez-le hors de portée des souris);
  • Ne laissez pas la nourriture de votre animal ou de l’eau à l’extérieur de jour comme de nuit. Une fois utilisés, nettoyez les plats;
  • Placez une couverture sur votre poubelle et votre composteur. Utilisez des cordes élastiques si nécessaire;
  • Placez vos couvertures supplémentaires dans des caisses en plastique;
  • Éliminez tout désordre qui pourrait servir de refuge ou être utilisé comme matière première pour en fabriquer un. 

Essayez l’aromathérapie : Certaines odeurs fortes dissuaderaient les souris. Fabriquez un pot pourri à base de poivre de Cayenne ou de clous de girofle et placez-le à différents points stratégiques dans la maison, ou bien utilisez des tampons ouatés imbibés d’huile de menthe que vous placerez dans les zones problématiques.

À la campagne? Attirez un hibou : Fabriquez un nichoir de chouette. Attirer un prédateur sur votre propriété peut vous aider à faire chuter le nombre de souris.

Créez un aménagement paysager stratégique : Éliminez les endroits cachés qui pourraient attirer les souris. Conservez les tas de bois et le compost, ainsi que les mangeoires, éloignés de la maison. Les arbustes proches de chez vous et les branches d’arbres doivent être bien taillés, pour que ces derniers ne constituent pas un accès facile au toit.

À retenir : Comme pour toutes les autres bestioles, il est plus facile de prévenir l’invasion de souris que de s'en débarasser.

Les Punaises de lit

Face à ce nouveau fléau moderne, vous serez peut-être tenté d’utiliser de nouveau des pesticides, mais ce ne serait sûrement pas le moyen le plus efficace d’endiguer une épidémie de punaises de lit. Certains spécialistes conseillent plutôt le traitement à la vapeur, invoquant l’idée que les pesticides ont pour conséquence de disperser les punaises à travers tout le bâtiment.

Avant tout, un mot sur la prévention…

Empêcher la prolifération des punaises de lit en voyage

Les voyageurs doivent prendre certaines précautions pour ne pas les rapporter à la maison :

  • Inspectez la chambre pour vérifier s'il y a des punaises de lit;
  • Examinez attentivement le lit. Est-ce qu’il y a des traces de sang sur le matelas ou la tête de lit ? Examinez également autour du matelas s’il y a des traces d’excréments. Vous trouverez peut-être des spécimens encore en vie.
  • Déposez vos bagages dans un sac de recyclage ou un sac compostable et rangez-les loin du sol ou du lit. Placez-les dans la salle de bain, là où il n’y aura probablement pas de punaises.
  • À votre retour, placez vos bagages dans un sac à recyclage ou un sac compostable. Videz immédiatement leur contenu dans la machine à laver et, uniquement pour cette fois, car nous savons que vous n’aimez pas gaspiller de l’énergie, lavez le linge à haute température. Pendant ce temps, passez l’aspirateur ou le nettoyeur à vapeur à l’intérieur de votre valise et videz le sac d’aspirateur dans une poubelle à l’extérieur.

 À la maison

  • Gardez le cadre du lit éloigné du mur;
  • Faites disparaître le désordre inutile sous le lit;
  • Recouvrez votre matelas et votre sommier d’une housse. 

En cas d’infestation, suivez ces recommandations fournies par la compagnie Docteur Bibitte Éco à Montréal :

  • Évitez de dormir dans un autre lit, cela peut accélérer le développement de l’infestation;
  • Placez les pieds du lit dans des contenants remplis de terre diatomée ou d’huile de cuisson;
  • Vaporisez de la vapeur chaude sur toutes les pièces qui composent le lit;
  • Appliquez la terre diatomée sur les fissures des murs et des sols.

Informez vos voisins de façon à ce qu’ils prennent les mêmes mesures de protection.

 Les chiens renifleurs

Vous n’êtes pas sûrs d’être infestés ? Vérifiez si vous n’avez pas une entreprise de chien renifleur près de chez vous. Grâce à l’aide d’un chien renifleur, vous pouvez savoir si oui ou non votre maison est infestée et connaître l’endroit où concentrer vos efforts. Il peut aussi vous éviter d’agir inutilement. Les hôtels et les grands complexes d’appartements utilisent parfois les services d’un chien renifleur pour détecter les zones à problèmes, plutôt que de traiter sans raison un bâtiment entier.

À retenir : Certains affirment que la recrudescence de punaises de lit provient de leur résistance aux produits chimiques. Cette résistance apparaît lorsqu’un pesticide efficace auparavant dans le contrôle ou l’atténuation d'espèces nuisibles cesse de fonctionner. Cette résistance aux pesticides apparaît lorsque les gens ont de plus en plus souvent recours à l’utilisation de pesticides toxiques afin d’éradiquer les espèces nuisibles ayant développé une résistance. Considérez d’autres options éco-environnementales au moment où vous devrez faire face à une infestation chez vous; vous rendrez ainsi service à votre prochain et à l'environnement.

Bonne chance avec ces solutions de rechange, et faites-nous savoir ce qui marche le mieux pour vous dans la section commentaires.

Pour en savoir plus :