Skip to Content
Participez aux festivals sans remords

Au Québec, l’été, c’est sans aucun doute le temps des festivals! Peu importe le festival auquel vous participez, il y a des gestes simples à poser pour réduire votre empreinte écologique et aider les organisateurs des festivals à en réduire les impacts environnementaux.

 

1. Transport

Saviez-vous que le transport des festivaliers peut représenter l’une des plus grandes sources d’émission de gaz à effet de serre pour un festival?

Ce que vous pouvez faire :

  • En ville, privilégiez le transport en commun et le transport actif
  • Si vous n'habitez pas dans un grand centre urbain, privilégiez le covoiturage, un service de navette, etc.
  • Visitez le site web du festival concerné à savoir si des ressources vous y sont proposées

Ce que vous pouvez demander aux festivals de faire :

  • Organiser un service de transport en commun gratuit ou à prix réduit pour les festivaliers
  • Fournir des supports à vélo
  • Bien choisir leurs sites pour qu’ils soient facilement accessibles en transport en commun
  • Encourager leurs employés à venir au travail en vélo, autopartage, etc. (abonnement collectif à Bixi, Communauto, etc.)
  • Prendre certains gestes organisationnels de réductions d'émissions de gaz à effet de serre, comme ceux suggérés par la campagne Défi Climat.

Cas vécus

  • Le Festival Western St-Tite offre un service de navette et propose aux festivaliers d’utiliser un service de covoiturage.
  • Le FestiBlues International de Montréal a mis en place un système d’offre et de demande de covoiturage.
  • Au tout début du festival de musique Osheaga à Montréal, la Société de transport de Montréal (STM) a offert «gratuitement le transport collectif aux festivaliers détenteurs de billets arborant le logo de la STM. »
  • Piknic Électronik, un festival de musique électronique à Montréal, a une inscription à Bixi corporatif et n’a plus de conférence de presse de dévoilement.
  • Au Québec, plusieurs festivals participent à Défi Climat, dont le Festival d’été Buckingham en Fête, le Festival de la Chanson de Tadoussac, le Festival des traditions du monde de Sherbrooke, le Festival Saint-Honoré dans l’Vent, Piknic Électronik et MUTEK, un festival international de créativité numérique et de musique électronique à Montréal.

2. Bouffe

Vous prévoyez acheter de la nourriture sur place?

Ce que vous pouvez faire :

  • si cela est possible, optez pour des mets bio, locaux ou équitables
  • réutilisez votre verre ou encore mieux, apportez votre propre tasse ou votre plat

Ce que vous pouvez demander aux festivals de faire :

  • favoriser des fournisseurs qui utilisent les aliments locaux
  • utiliser des récipients réutilisables, recyclables ou compostables
  • envoyer les aliments non consommés à une banque alimentaire
  • offrir un rabais vert aux festivaliers qui réutilisent leurs verres
  • introduire une « taxe » sur les récipients jetables

Cas vécus

  • Les Francofolies de Montréal, un festival de musique francophone, évite le gaspillage en envoyant les aliments non consommés à une banque alimentaire.
  • Le FestiBlues International de Montréal utilise de la vaisselle compostable.
  • Le Piknic Électronik offre un «rabais vert» de 1$ à l’achat d’une bière aux consommateurs qui réutilisent leur verre.

3. Eau

Ce que vous pouvez faire :

  • apportez de la maison une bouteille d’eau réutilisable

Ce que vous pouvez demander aux festivals de faire :

  • offrir des stations de remplissage pour les bouteilles d’eau, comme le fait le Festival International de Jazz de Montréal
  • récupérer de l’eau de pluie, comme le fait le Festival International de Jazz de Montréal, pour arroser des fleurs
  • d’organiser un programme de retour de bouteilles d’eau vides

4. Déchets

Ce que vous pouvez faire :

  • consultez le programme en ligne et les pancartes sur le site et évitez d'imprimer ou de prendre des dépliants en papier (qui finissent trop souvent à la poubelle)
  • bien triez vos matières recyclables des matières jetables

Ce que vous pouvez demander aux festivals de faire :

  • convertir d'anciennes bannières en sac tout usages ou en coussins pour les festivaliers, ou tout simplement les réutiliser
  • offrir des installations de recyclage
  • offrir des installations pour le compostage
  • limiter la distribution des dépliants et d’autres papiers sur le site

Cas vécus

  • Les FrancoFolies de Montréal convertissent les bannières usagées en sacs et acheminent les lunettes perdues non réclamées en Haïti.
  • Les organisateurs du FestiBlues International de Montréal convertissent les bannières usagées en coussins et émettent moins d’outils de communications imprimés.
  • Le Piknic Électronik offre un bac à compost.

5. Énergie et gaspillage

Ce que vous pouvez faire :

  • Utiliser des piles rechargeables pour votre appareil à photo.
  • Pensez avant d’acheter, rappelez-vous que les meilleurs souvenirs sont non matériels.
  • Si vous optez pour des souvenirs, consultez le guide des produits promotionnels écoresponsables d’Équiterre pour des choix durables.

Ce que vous pouvez demander aux festivals de faire : 

  • réduire l’éclairage la nuit
  • offrir des bornes de recharge publiques qui fonctionnent à l’énergie humaine pour les mobiles, portables, etc.
  • utiliser des matériaux réutilisables

Cas vécus

  • Le Festival International de Jazz de Montréal réduit l’éclairage la nuit.
  • Le Piknic Électronik utilise des bandes en tissu pour attacher le filage technique plutôt que du ruban adhésif.

6. Camping

Ce que vous pouvez faire :

  • Assurez-vous de bien ramasser toutes vos affaires quand vient le temps de rentrer à la maison.
  • Optez pour des piquets de tente biodégradables. Si oubliés, ils se désintègrent en matière de semaines.
  • Assurez-vous d’utiliser les toilettes fournies.

Ce que vous pouvez demander aux festivals de faire :

  • de sensibiliser les gens au fait que les festivals du monde entier ont signalé une augmentation inquiétante des tentes et autre matériel de camping abandonnés sur les sites
  • de distribuer des piquets de tente biodégradables aux festivaliers
  • de donner les tentes et sacs à coucher perdus à une oeuvre de charité

Cas vécu

  • Le Glastonbury Festival of Contemporary Performing Arts (Glasto) en Angleterre distribue des piquets de tentes biodégradables à ses festivaliers pour protéger les animaux d’élevage qui normalement utilisent le site du festival comme pâturage.

Autres questions à poser

Est-ce que le festival est certifié en tant qu’événement écoresponsable?

Piknic Électronik poursuit les démarches en vue d’obtenir cette certification.

Est-ce que le festival est carboneutre?

Le Festival International de Jazz de Montréal était le premier festival nord-américain à être reconnu en tant que carboneutre, en 2008. Le festival offre maintenant un guide à l’intention d’autres festivals voulant faire de même sur son site.

Est-ce que le festival vous donne l’option d’acheter des crédits de compensation de carbone avec votre billet?

MUTEK offre un Éco Passe MUTEK dont une partie du coût est réservée à l’achat des crédits de compensation de carbone.

Amusez-vous bien cet été!

Pour plus d'infos sur les initiatives mentionnées ci-haut

AGreenerFestival.com *
Be a greener festival goer *
Défi Climat
Éco Passe MUTEK
Ecoresponsible Festivals, Tourisme Montréal *
Festival International de Jazz de Montréal – Initiatives environnementales
Festival Western de St-Tite - Accès routier et covoiturage
Guide des produits promotionnels écoresponsables
How to be a Greener Festival Goer, Virtual Festival *
Informez-vous avant d’acheter vos consommations, Écho’Scouade
Le FestiBlues, un événement écoresponsable
Le Festival Musical Durable - Un guide stratégique
Les 5 attitudes du festivalier responsable (en bas de page)
Piknic Électronik – Initiatives vertes
Pour des Francos plus durables
STM

* en anglais

Sur la photo : Steven Guilbeault d'Équiterre et compagnie au Slam Écolo, FrancoFolies de Montréal, 2008. (© Caroline Laberge)