Skip to Content

Une belle pelouse écolo : c'est possible!

Geste - Une belle pelouse écolo : c'est possible!

En collaboration avec Edith Smeesters, auteure, conférencière et formatrice en horticulture/jardinage écologique. 

La pelouse traditionnelle, bien dense, et d’un joli vert uniforme, semble rester une référence dans l’idéal collectif. Quiconque laisse fleurir ses pissenlits et tolère la diversité des espèces sur son terrain se voit bientôt montré du doigt et perçu comme négligent, marginal, voire pauvre… Les publicités des fabricants de pesticides ou des compagnies spécialisées dans l’entretien des espaces verts incitent une proportion impressionnante de gens à éliminer les plantes indésirables! Et les courageux qui se refusent à utiliser des pesticides les arrachent toutefois manuellement pour se conformer aux normes sociales. Les impacts néfastes des pesticides sur la santé et sur l’environnement sont pourtant bien documentés à ce jour et rien ne justifie encore leur utilisation à des fins esthétiques. Il est temps de renverser cette tendance et de faire la paix avec les pissenlits et autres plantes « nuisibles » !

Pourquoi en vouloir aux pissenlits?

Les pissenlits peuvent s’adapter à tout type de sol, c’est pourquoi ils prolifèrent dans les sols pauvres, compactés et desséchés pendant que le gazon, espèce beaucoup plus exigeante, tend à disparaître. Il est toutefois possible d’avoir une très belle pelouse avec un minimum d’efforts, en amendant le sol et en semant des espèces moins exigeantes que du pâturin des prés. Selon la perception qu’on en a, la présence de jolies fleurs jaunes pendant deux ou trois semaines par an sur un terrain peut être tout à fait positive! Pour illustration, le trèfle blanc couvrait jadis toutes les pelouses. Mais un travail efficace de désinformation a convaincu le public que le trèfle était une mauvaise herbe! Il n’est pourtant qu’une légumineuse qui fixe l’azote de l’air et n’a besoin d’aucun engrais, en plus de résister parfaitement à la sécheresse et aux ravageurs comme la punaise des céréales. Cette plante est la meilleure compagne pour les graminées du gazon.

Un geste simple : réduisez la superficie de votre pelouse!

Si vous souhaitez poser un geste plus durable encore pour la gestion des espaces verts, vous pouvez réduire la surface de votre pelouse. En effet, même le moins exigeant des gazons en termes d’entretien nécessite une coupe une fois par semaine, qui s’avère une source de bruit, demande du temps et des ressources (carburant, électricité). Pourquoi ne pas éliminer une partie ou la totalité de la pelouse, surtout si elle est la proie des vers blancs ou si elle est mal située, dans des zones d’ombre par exemple? De nombreuses alternatives s’offrent à vous : les couvres-sols, le paillis naturel (idéal sous les conifères), le pré fleuri pour les grands espaces, des parterres de fleurs ou même des légumes tellement plus utiles!

Des liens utiles et encore plus de gestes à poser en horticulture écologique :