Skip to Content

«Il y a une fierté de travailler avec ces produits là, les employés ont très bien collaboré. En fait c’est grâce à leur créativité et à leur implication qu’on a pu présenter des mets différents, (…) on a adapté aussi notre offre alimentaire pour tenir compte des arrivages et pour intégrer ces beaux aliments-là à notre menu.»
Nadia Tadros, coordonnatrice des activités d’alimentation, CSSS de Laval, participe au projet Saveurs de Laval au menu depuis 2011

«Nous croyons que nos généreuses terres québécoises doivent servir d'abord et avant tout à nourrir nos citoyens. Le lien direct entre l'agriculteur et le «mangeur» permet d'éviter les intermédiaires, pour le bonheur de tous!»
Sylviane Tardif, fermière au Potager André Samson, participe au projet À la soupe! depuis 2007

«Je pense que c'est une très bonne façon de donner une éducation «verte», parce que les jeunes deviendront un jour des adultes qui auront une responsabilité envers l'environnement, et le projet fait d'eux des consommateurs informés qui feront de meilleurs choix.»

Lyne St-Martin, éducatrice au service de garde de l'école Sainte-Bibiane, Montréal

«Ce projet amène les jeunes et leurs proches à s'intéresser, à comprendre et à devenir parties prenantes d'un cycle agroalimentaire à dimension humaine.
»
Michel Grisé, directeur de l’école secondaire Mgr-Euclide-Théberge à Marieville, participe au projet À la soupe! depuis 2007

Flux d'information :