Skip to Content

Exportation d’électricité : pour une plus grande collaboration Québec-Ontario

Une hausse des exportations d’électricité aurait des avantages économiques pour le Québec et l’Ontario, c’est ce qui ressort d’un rapport produit par Équiterre et l’Ontario Clean Air Alliance (OCAA). Voici les faits saillants:

Une hausse des exportations d’électricité du Québec permettrait à l’Ontario d’économiser 12 milliards de dollars sur une période de 20 ans et permettrait au Québec d’augmenter ses revenus provenant de la vente d’hydroélectricité d’un montant équivalent au cours de la même période. 

Le rapport fait valoir qu’en utilisant les lignes de transmission déjà en place entre les deux provinces, le Québec a dès aujourd’hui la capacité d’exporter l’équivalent de 97 % de la production annuelle de la centrale nucléaire de Darlington.

Un partage équitable des bénéfices découlant d’une intensification des échanges d’électricité serait possible moyennant un prix à l’exportation de 5,7 ₵ le kWh. Ce serait près du double qu’Hydro-Québec touche actuellement en échange de la majorité de l’électricité qu’elle exporte. Pour l’Ontario, ce prix représenterait 30 % de moins que le coût estimé de l’électricité que produirait la centrale de Darlington après la réfection (8,3 ₵ le kWh).

Fichier attachéTaille
Rapport_exportation d electricite_2014 FR.pdf239.65 Ko
Rapport_exportation d electricite_2014_EN.pdf235.18 Ko
Projet(s) relié(s):