Skip to Content

Mémoire d'Équiterre déposé au BAPE dans le cadre du Projet de construction d’un terminal d’approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal-Est

23 février 2018 - « Répondre à la demande sans avoir le vertige », Mémoire d'Équiterre déposé au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement dans le cadre du Projet de construction d’un terminal d’approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal-Est.

RECOMMANDATIONS

  • Équiterre est d’avis que l’augmentation de l’offre en produits pétroliers est incompatible avec l’engagement du Québec de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 37,5 % d’ici 2030 par rapport à 1990 et de celui du Canada de limiter le réchauffement climatique sous la barre des 2 °C, idéalement 1,5 °C, dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat. Le projet de construction d’un terminal d’approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal-Est ne devrait donc pas aller de l’avant.
  • Équiterre croit que la construction de nouvelles infrastructures de transport d’hydrocarbures doit être évitée. Plutôt que de continuer à répondre à la demande croissante en carburant et d’augmenter les émissions dues à l’aviation, Équiterre croit que le gouvernement doit être proactif et doit identifier des alternatives qui permettront de diminuer la demande en carburant.
  • Équiterre propose de structurer la réduction de la dépendance aux hydrocarbures dans ce secteur autour de l’approche hiérarchisée «Éviter-Transférer-Améliorer». Un transfert modal des déplacements vers des transports terrestres rapides, fiables et abordables permettrait de nous diriger vers une diminution de nos émissions plutôt que d’en accompagner la croissance en construisant des infrastructures qui accueillent une hausse de l’offre comme le présent projet.

DANS LE MÉMOIRE :

AVANT-PROPOS 
FAITS SAILLANTS
NÉCESSITÉ DU PROJET
Une demande en hausse 6 Gestion et responsabilité des émissions du secteur aérien 
POSITION D’ÉQUITERRE SUR LE PROJET DE TERMINAL 
Éviter, transférer, améliorer.
Solutions alternatives à la hausse des importations de kérosène 10 Application d’un test climat
LE PIPELINE TRANS-NORD : UNE FEUILLE DE ROUTE PEU RELUISANTE FINANCEMENT DU PROJET 
RECOMMANDATIONS
ANNEXE – INCIDENTS SUR LE PIPELINE TRANS-NORD

Fichier attachéTaille
equiterre_-_memoire_bape_ciam_final_-_2018.pdf436.5 Ko
Flux d'information :