Skip to Content

Mémoire d'Équiterre sur le projet de loi 130, 2011

En novembre 2010, le projet de loi 130 annonce l’abolition de la Société québécoise de récupération et de recyclage (Recyc-Québec), de l’Agence de l’efficacité énergétique (AEE) ainsi que d’une trentaine d’organismes d’État. Le gouvernement vise l’intégration de Recyc-Québec au sein du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) et de l’Agence de l’efficacité énergétique au sein du ministère des Ressources Naturelles et de la Faune.

Équiterre souhaite affirmer dans son mémoire son opposition à la dissolution de ces deux plus grands organismes environnementaux du gouvernement qui ont prouvé leur efficacité, considérant le peu de gains financiers tirés de cette décision en comparaison des pertes importantes qu’elles représentent pour l’environnement et la société québécoise.

Fichier attachéTaille
memoire_projet_loi_130_equiterre.pdf404.6 Ko