Skip to Content

Mémoire d’Équiterre sur l’usine d’engrais à Bécancour, 2013

Équiterre a présenté sa position, le 2 octobre 2013, sur le projet d’IFFCO-Canada de construire une usine d’urée au coût de 1,2 milliard de dollars, devant le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

Équiterre plaide pour la création d’un fonds de 50 millions de dollars pour permettre une réduction de l’utilisation d’engrais de synthèse au Québec. Ce fonds devrait être administré par un organisme indépendant. Équiterre plaide également pour que le Québec adopte un plan d’action permettant l’atteinte de son objectif de réduction de 25 % des émissions de GES d’ici 2020.

 

Fichier attachéTaille
memoire_becancour_17_fev_2014_final.pdf748.56 Ko
Projet(s) relié(s):