Skip to Content

Initiatives citoyennes en transport durable

Visite et évaluation du quartier Plateau-Manoir-des-Trembles (Gatineau)

Des bénévoles de Vélo Services accompagnés de citoyens du quartier du Plateau-Manoir-des-Trembles et du conseiller Maxime Tremblay ont circulé sur les rues et pistes cyclables pour évaluer les problèmes et besoins du quartier en matière d’aménagements et de sécurité pour les cyclistes.

Citizens for safe cycling expose les obstacles rencontrés par les cyclistes au sein de leur ville (Ottawa)

Depuis 1984, cet organisme composé uniquement de bénévoles a pour objectif d’encourager et de faciliter la vie des cyclistes à Ottawa. Dans cette optique, ils ont créé un site Internet où les cyclistes de la ville peuvent relever les difficultés qu’ils rencontrent sur la route lors de leurs déplacements.

La citoyenne Dominique Sorel milite en faveur de mesure d’apaisement de la circulation dans son quartier pour y améliorer la sécurité (Montréal)

Suite à un incident malencontreux, Dominique Sorel a décidé de s’impliquer pour sécuriser les déplacements piétonniers dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce. Outre de nombreuses réunions d’informations, elle a formé un comité, lancé une pétition et fait pression sur la mairie d’arrondissement pour que des mesures d’apaisement de la circulation soient mises en places. Son implication est aujourd’hui récompensée avec l’interdiction de stationner à cinq mètres des intersections, l’extension des trottoirs aux intersections, ou encore de nouveaux feux de circulation avec priorité pour les piétons.

Enviro-Mille-îles propose à la municipalité des façons d’améliorer son réseau cyclable (Rosemère)

La municipalité de Rosemère a mené une consultation publique sur l’amélioration du réseau cyclable. A cette occasion, l’organisme Enviro-Mille-îles, associé à un groupe de citoyens sensibilisés à cette question ont déposé un mémoire à la municipalité présentant leurs réflexions et des pistes d’actions à adopter.

Mobilisation-Turcot : les citoyens se rassemblent pour influencer les décideurs sur l’avenir de l’échangeur routier Turcot (Montréal)

Dans le cadre du projet de modernisation de l’échangeur Turcot, des citoyens, élus, institutions, organismes communautaires et des tables de quartier du sud-ouest de Montréal se sont rassemblés au sein d’une table de partenaires. Leur objectif est de s’informer auprès des experts au sujet des impacts du projet initialement proposé par Transport Québec, de diffuser les informations auprès de la population et de préparer les citoyens et organisations au rendez-vous du Bureau des Audiences Publiques sur l'Environnement (BAPE).

Comité populaire St-Jean-Baptiste qui défend une meilleure qualité de vie pour ses résidents (Québec)

Regroupant des citoyens du faubourg St-Jean-Baptiste dans la ville de Québec, ce comité a été créé en 1976 par des résidents pour lutter contre un projet d’autoroute. Depuis, ce comité populaire poursuit la défense des droits des habitants du quartier Saint-Jean-Baptiste. Cette implication citoyenne a ainsi permis de développer les logements sociaux, les parcs et les services de proximité dans le quartier.

Citoyens de Lévis en faveur du développement des transports collectifs (Lévis)

Face à l’annonce d’une probable diminution de l’offre de transport collectif à Lévis, plusieurs usagers se sont mobilisés pour exprimer leur opposition. Un groupe Facebook “Contre les coupures dans le transport en commun à Lévis” a été créé et plusieurs articles signés d’usagers inquiets et mécontents ont été publiés dans les journaux locaux.

Citoyens de Rock-Forest mobilisés contre la construction du boulevard René-Lévesque (Sherbrooke)

Pour désengorger le boulevard Mi-Vallon, la municipalité de Sherbrooke prévoit la construction du boulevard René-Lévesque, long de 3 km avec une voie dans chaque sens. Opposés à ce projet, plusieurs citoyens de Rock-Forest se sont mobilisés pour exprimer leur refus et demander son abandon. La Coalition Sherbrooke milieu de vie s’est associée à cette démarche en diffusant une pétition en ligne pour contrer ce projet de la municipalité.

Comité autobus un jour pour le promotion et le développement des transports collectifs (Rimouski)

Le comité Autobus Un Jour a été créé pour sensibiliser les citoyens et les élus sur l’importance d’offrir un véritable système de transport en commun aux citoyens de Rimouski. Ce travail de sensibilisation s’est concrétisé le 22 octobre 2009 avec la mise en place d’un système d’autobus en périphérie gratuit ce jour là. Avec plus de 400 participants, cette manifestation citoyenne est un premier pas vers la mise en place d’un système de transport collectif performant à Rimouski.

Collectif 365 a entrepris diverses démarches pour rendre utilisable à l’année le lien cyclable entre Montréal et sa banlieue sud par le pont Jacques-Cartier (Longueuil)

Le Collectif vélo 365 est un regroupement d’organismes unis dans le but de promouvoir la pratique du vélo en toute saison. Ce collectif a organisé un « pellete-in », en janvier 2010 à Longueuil, afin de démontrer que l’accès à la piste cyclable du pont Jacques-Cartier serait possible 365 jours par année, pourvu que la Société des Ponts accepte de la déneiger. Une quarantaine de personnes armées de pelles ont dégagé le tronçon donnant accès à la piste cyclable, et aidées pour l’occasion par plusieurs élus de la Rive-Sud. En plus, ils ont entamé une vaste opération pour la signature d’une pétition favorable à l’ouverture à l’année du lien cyclable sur le pont Jacques-Cartier.