Skip to Content

La voiture électrique en 5 questions

VÉ en 5 questions


Découvrez quels sont les différents types de véhicules électriques, quel est son coût et les économies potentielles, les enjeux reliés à l'autonomie sont-ils réels et qu'en est-il de son impact environnemental ainsi que sa demande en énergie ? 


 

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES DE VÉHICULES ÉLECTRIQUES?

Il existe quatre types de véhicules à composantes électriques, que ce soit au niveau du moteur, du système de freinage ou de la présence d'une batterie rechargeable.

Pour connaître les modèles de voitures électriques disponibles au Québec, vous pouvez consulter le site de l'Association des véhicules électrique du Québec (AVÉQ) ou de l'Institut du véhicule innovant (IVI).

La voiture électrique coûte-t-elle réellement plus cher qu’une voiture à essence?

Il est vrai que le prix à l'achat d'une voiture électrique est souvent plus élevé que celui d'une voiture à essence. Toutefois, il ne faut pas oublier les rabais à l'achat accordés par le gouvernement, qui s'élèvent à 8 000 $ pour une voiture neuve et à 4 000 $ pour une voiture usagée. De plus, si le coût d'utilisation du véhicule est considéré, la voiture électrique est beaucoup plus économique : pas d'essence à acheter, peu de frais d'entretien et des assurances beaucoup moins chères! Pour un Québécois qui parcourt en moyenne 20 000 km par année, le surcoût à l'achat sera ainsi absorbé en environ un an, après quoi il économisera 1 634 $ par année.

Enfin, en possédant une voiture électrique, il est possible de bénéficier des avantages de la plaque verte : gratuité pour certaines routes à péage et traversiers, stationnement gratuit ou place VIP dans certaines municipalités, et accès à certaines voies réservées.

La voiture électrique répond-t-elle aux besoins de déplacements de la majorité des automobilistes Québécois?

Les automobilistes québécois parcourent entre 20 et 50 kilomètres en moyenne par jour pour se rendre au travail, tandis que l'autonomie actuelle des véhicules électriques est d'environ 150 à 170 km. Certains modèles offrent déjà une autonomie de plus de 300 km, et bientôt, la majorité des modèles l'offrira. Il s'agit d'une autonomie bien assez grande pour assurer la plupart des trajets quotidiens, même lorsqu'est considéré la perte de 20 à 30 % d'autonomie du véhicule en hiver. De plus, il est possible de compter sur un vaste réseau de bornes de recharge : plus de 1 250 bornes sont à présent disponibles au Québec, dont 84 bornes de recharge rapide! En plus, elles sont faciles à trouver grâce divers applications comme « plugshare » et « charge hub ». Si vous ne pouvez vous recharger à la maison ou au travail, vous pouvez donc le faire sur la route, et ce, en aussi peu de temps qu'une pause café.

Pour plus d'informations sur le plus vaste réseau de bornes de recharge publiques.

La voiture électrique est-elle un choix plus écologique que la voiture à essence?

On s'inquiète souvent des impacts environnementaux liés à la fabrication des batteries des véhicules électriques, alors qu'au final ceux-ci sont moins importants que ceux liés à la consommation de carburant . 

Les batteries possèdent une garantie d'environ 8 ans ou 160 000 km : après cela, elles pourront être réutilisées pour emmagasiner l'énergie nécessaire pour alimenter nos maisons et nos institutions. En fin de vie, sa matière pourra être presque totalement recyclée.

Au bout du compte, à partir de l’approvisionnement en matières premières jusqu'à la fin de vie d'une batterie, la voiture électrique est un choix plus écologique (en moyenne 50 % moins émetteur de GES) qu'une voiture à essence et ce peut importe la source d'énergie utilisée pour produire l'électricité (Union of concerned scientists, 2015).

L'électrification massive des transports implique-t-elle une production additionnelle d'énergie?

Le réseau actuel d'électricité pourrait alimenter un million de voitures électriques supplémentaires, et ce, sans nécessiter une amélioration importante du réseau. À titre indicatif, la consommation annuelle d'un véhicule électrique qui parcourt 20 000 km par année est équivalente à celle d'un chauffe-eau de 40 gallons (180 litres).

Vous êtes convaincu et prêt à acheter une voiture électrique?