Skip to Content

Lumière sur 3 pesticides très utilisés : néonicotinoïdes, atrazine, pyréthroïdes

1. Les impacts des néonicotinoïdes sur la santé et l’environnement

Équiterre a déposé en juin 2015 au ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques plus de 37 000 lettres de citoyens demandant au gouvernement d'interdire l'usage des pesticides néonicotinoïdes.  Avec l'action conjointe de la Fondation David Suzuki, c'est plus de 90 000 lettres de citoyens canadiens qui ont été envoyées àce jour aux différents ministres provinciaux et fédéraux concernés par ce dossier! 

Téléchargez notre document d'information sur les néonicotinoïdes, élaboré avec l'Association canadienne des médecins pour l'environnement.

2. L’atrazine : un herbicide qui détruit les mauvaises herbes… et l’environnement 

Équiterre a lancé en septembre 2015 une pétition pour interdire ce pesticide, le plus dangereux utilisé au Québec, appliqué sur les cultures de maïs et dont on retrouve d'importantes concentrations dans nos cours d'eau. Et une nouvelle pétition en 2016, alors que ce pesticide, banni en Europe depuis plus de 10 ans mais toujours utilisé au Canada, fait l'objet d'une réévaluation par le gouvernement fédéral.

Téléchargez notre document d'information sur l'atrazine, élaboré avec l'Association canadienne des médecins pour l'environnement.

3. Les pyréthrinoïdes

Téléchargez notre document d'information sur les pyréthrinoïdes, élaboré avec l'Association canadienne des médecins pour l'environnement.

Retour à l'accueil - Vivre sans pesticides