Skip to Content

Charbon

All related content, beginning with Projects, Solutions and our most recent additions, e.g., News or blog posts. To find a specific page, please use Search.

Article publié dans Policy Options le 28 février 2017 par Erin Flanagan, Pembina Institute et Philip Gass, Institut international pour le développement durable
Actualité - 8 mars 2017 - Tag : Carbone, Charbon, Choix collectifs, Interventions publiques, Ontario, Smog
« Depuis le début de l’année, tous les yeux sont tournés vers Trump. Chaque jour, on me demande s’il va réussir à effacer nos progrès environnementaux et à chaque fois, je réponds que oui, mais pas autant que l’on pourrait le croire. Son principal obstacle sera sûrement la Chine. » Consultez le dernier billet de blog de Sidney Ribaux et découvrez...
Depuis le début de l’année, tous les yeux sont tournés vers Trump. Chaque jour, on me demande s’il va réussir à effacer nos progrès environnementaux et à chaque fois, je réponds que oui, mais pas autant que l’on pourrait le croire. Son principal obstacle sera sûrement la Chine.
Saviez-vous que chaque année, le Canada verse 3,3 milliards $ en généreux crédits d'impôt aux sociétés pétrolières et gazières, à même l’argent de vos impôts? Ce montant correspond :
À l’approche de la Conférence de Paris, alors que le mouvement mondial de désinvestissement des carburants fossiles continue de prendre de l’ampleur, l’événement est une occasion unique de mieux comprendre les enjeux climatiques et économiques liés à l’exploitation des énergies fossiles au Canada et dans le monde.  
La nouvelle environnementale qui a le plus retenu l’attention la semaine dernière est l’annonce que l’administration Obama a faite lundi dernier, selon laquelle elle allait adopter de nouvelles normes importantes visant la réduction des émissions de GES des centrales au charbon américaines.
La nouvelle environnementale qui a le plus retenu l’attention la semaine dernière est l’annonce que l’administration Obama a faite lundi dernier, selon laquelle elle allait adopter de nouvelles normes importantes visant la réduction des émissions de GES des centrales au charbon américaines.
Le président Barack Obama a livré la semaine dernière un important discours sur le climat qui risque de changer la donne aux États-Unis, mais aussi au Canada. En fait, le discours de M. Obama et le plan sur les changements climatiques que son administration entend mettre de l’avant constituent une très mauvaise nouvelle pour M. Harper, et ce, pour deux raisons.
Le ton commence à monter ici, à Durban, où nous n’avons plus le luxe de reporter à plus tard le moment de prendre des décisions. Ça donne des bouffées d’exaspération, comme celle hier de Kumi Naidoo, directeur général de Greenpeace International, qui s’en est pris directement aux intérêts charbonniers, mais aussi gaziers et pétroliers, les accusant de tout...