Skip to Content

Rainforest Alliance

All related content, beginning with Projects, Solutions and our most recent additions, e.g., News or blog posts. To find a specific page, please use Search.

Équitable, solidaire, durable… Plusieurs logos se disputent maintenant les tablettes pour faire la promotion d’un commerce plus juste. Quels critères revendiquent-ils ? À qui peut-on se fier? Équiterre s’est penché sur la question afin de démystifier ces certifications. Laissez-vous guider pour faire de bons choix!
      Logo équitable de la Rainforest Alliance       La petite histoire En 1986, une poignée d'individus se rassemblent dans un petit café de New York pour discuter. L'enjeu : la protection de la forêt tropicale. Ainsi naît la Rainforest Alliance.
Afin de bien analyser un logo, il faut d'abord tenir compte de l'organisation qui le délivre. C'est l'organisme de certification. Celui-ci élabore un référentiel qui contient une liste de points à respecter pour pouvoir recevoir la certification. Ensuite, un organisme de contrôle se charge du respect de ces critères.
Contrairement au terme « biologique », le terme « équitable » n'est pas une appellation contrôlée au Canada et aucune loi ne régit son utilisation. La mention « équitable » sur une étiquette n'est donc pas nécessairement un gage de pratiques éthiques.
Analyse des référentiels Voici un tableau synthèse des principaux critères contrôlés par chaque certification. Il est divisé en trois parties : critères environnementaux, critères sociaux et critères sur la relation commerciale. Ce tableau a été conçu en évaluant la présence, le nombre et la sévérité des critères du référentiel : 
Analyse des organismes de certification Qu'est-ce qui se cache derrière l'étiquette? Afin de bien analyser un logo, il faut d’abord tenir compte de l'organisation qui le délivre. Avant de se pencher sur les critères environnementaux ou sociaux, il est essentiel de valider la démarche derrière le logo. Qui administre la certification et comment? Cette analyse préalable...
Un bon nombre de logos, de certifications et d'appellations (éthique, solidaire, durable, équitable, etc.) apparaissent de plus en plus sur les emballages des produits de consommation. Ces certifications peuvent nous laisser perplexes quant à leurs réels impacts ou bénéfices pour les producteurs et pour l'environnement.