Skip to Content

L’achat local chute en Nouvelle-Écosse : 13¢ par dollar dépensé en alimentation

Une nouvelle étude menée par la Nova Scotia Federation of Agriculture en collaboration avec l'Ecology Action Centre indique que seulement 13% du dollar dépensé en alimentation par les Néo-Écossais retourne dans les poches des agriculteurs de la province. Cette proportion était de 17% en 1997. Corollairement, la distance que parcourent les aliments consommés dans la province s’accroît. Après avoir examiné plus de 60 produits, les auteurs de cette étude concluent que les aliments voyagent en moyenne près de 4 000 km entre le lieux de production et l’assiette des consommateurs.

Une étude similaire ayant récemment été menée au sujet des quatre provinces atlantiques parvient à des conclusions semblables, notamment pour le Nouveau-Brunswick. Celle-ci devrait être rendue publique en septembre.

Les causes de cette tendance? La guerre des prix, la concentration - surtout dans la vente au détail -, et la mondialisation, tous ayant contribué à effriter le lien entre les consommateurs et les lieux d'où proviennent les aliments.

Été Retard...

C'est étonnant. Déjà, 17 %, ce n'était pas beaucoup... Je dois avouer que je ne connais pas beaucoup la région. Seulement, être dépendant de cette manière vis-à-vis ses voisins proches ou éloignés, c'est simplement mauvais sur tous les panneaux : économique ou politique, environnemental ou social. Le gouvernement néo-écossais a-t-il un plan afin de remédier à cette situation embarrassante?