Skip to Content

L'art de se peinturer dans le coin

Actu - Blogue Sidney 2016

Lors d’un point de presse, alors qu’il était premier ministre, Jean Chrétien s’était fait demander à l’égard d’un problème particulièrement délicat, s’il ne s’était pas peinturé dans un coin. Le coloré premier ministre avait répondu du tac au tac : « si on s’est peinturé dans un coin, on marchera sur la peinture! ».

Aujourd’hui, monsieur Trudeau et madame Notley devraient suivre les conseils du p’tit gars de Shawinigan.

En effet, ces deux politiciens progressistes ont été élus avec la promesse suivante : « nous protègerons le climat, tout en construisant des pipelines », ce qui est tout simplement incompatible.

Découvrez la suite du billet de Sidney Ribaux!