Skip to Content

Les risques pour l'économie canadienne de l'exploitation des sables bitumineux

Actu - Sables bitumineux (rapport Pembina)

Le rythme accéléré du développement de l’industrie des sables bitumineux engendre des risques économiques et des disparités régionales qui méritent qu’on leur prête attention, selon le nouveau rapport Risques bitumineux — Les conséquences économiques de l’exploitation des sables bitumineux au Canada lance aujourd'hui par l’Institut Pembina et Équiterre aujourd’hui.

sables bitumineux: la prospérité des canadiens en situation précaire

Ce rapport indique que la très grande majorité des retombées économiques directes et indirectes profitent uniquement à l’Alberta. En favorisant le secteur pétrolier et gazier par rapport à d’autres secteurs qui possèdent un potentiel de croissance à plus long terme, le fédéral place la prospérité de tous les Canadiens en position précaire.

Risques bitumineux présente ainsi des recommandations concrètes pour aborder ces enjeux et vise à réduire les risques qu’une dépendance excessive aux ressources non renouvelables fait courir à notre économie. Une gestion responsable et une vision à plus long terme de l’exploitation des sables bitumineux pourrait permettre à tous les Canadiens d’en tirer profit, en améliorant par exemple la gestion des bénéfices ponctuels issus des ressources non renouvelables et en éliminant le régime fiscal privilégié dont bénéficie le secteur pétrolier et gazier.

Quelques faits saillants 

  • Actuellement, l’Alberta tire les plus grands avantages de la situation. Les autres provinces ne profiteront que de 14 % des emplois créés par l’industrie des sables bitumineux.
  • Les États-Unis pourront compter sur environ deux fois plus de possibilités d’emplois que le « reste du Canada ».
  • Un tiers du ralentissement dans le secteur manufacturier est dû à la force du dollar.
  • L’augmentation du prix des produits de base (par exemple le pétrole) explique 40 à 75 % de l’appréciation du huard depuis 2002.
  • L'exploitation des sables bitumineux pose un risque aux moyens de subsistance des Canadiens. On troque des emplois stables dans le secteur manufacturier contre du travail dans les sables bitumineux, une industrie plus sensible aux booms et aux creux cycliques du marché mondial du pétrole.
  • L’exploitation des sables bitumineux pose un risque aux recettes du gouvernement.
  • Le problème causé par une dépendance envers les revenus tirés du pétrole et du gaz a été exposé sans équivoque dans le budget 2013 de l’Alberta, qui annonçait un manque à gagner anticipé de 6 milliards $ en revenus issus des ressources.
  • En raison de sa dépendance aux revenus tirés des ressources, l’Alberta affiche des recettes deux fois plus instables que celles de la Colombie-Britannique, la Saskatchewan ou l’Ontario.
  • Une étude antérieure montrait qu’un investissement de 1 million $ dans les énergies propres suffit à créer 15 emplois, tandis que la même somme ne crée que deux emplois dans le secteur pétrolier et gazier.


Pour consulter le rapport complet

 Crédit photo : Équiterre et Epic Photography