Skip to Content

Un déménagement à peu de frais pour la planète

dem-2.jpg

Les déménagements sont parfois synonymes de stress, d’épuisement et de manque de temps. Dans ces circonstances, il arrive que nos convictions et nos valeurs écologiques soient mises de côté. En 2019, dans un contexte de crise environnementale et d’enjeux de taille relatifsau traitement des déchets et du recyclage, il est possible de s’organiser, avec un tout petit peu de préparation,pour réaliser un déménagement qui aura moins d’impacts environnementaux.

Nous avons donc pensé vous offrir un petit coup de main pour pousser votre réflexion afin de mieux planifier le jour J!

Alternatives aux inévitables du déménagement

L’idée est de réduire au maximum les déchets générés par le déménagement et l’achat de matériel d’emballage inutile :

  • Certaines compagnies offrent des alternatives aux boites en cartons en proposant la location de boîtes en plastiques. En plus d’être plus solides que les boîtes en carton, elles sont beaucoup plus faciles et rapides à transporter et à empiler lors du déménagement. Vos amis ou déménageurs (payés à l’heure) vous remercieront! Passez le mot autour de vous : certaines de vos connaissances pourraient même vous en prêter!
  • Faites un tour chez les commerçants de votre quartier pour amasser des boîtes usagées. Par exemple, les boîtes de vin sont idéales pour vider votre bibliothèque. Aussi, pourquoi ne pas profiter de la visite du nouveau petit coin de paradis de votre ami pour le débarrasser de ses boîtes qui traînent encore dans le placard?

  • Plutôt que d’acheter du matériel pour protéger vos biens comme la mousse, le papier journal ou le papier-bulles, favorisez ceux que vous avez déjà sous la main : les serviettes de bains, linges à vaisselle, draps ou vêtements feront de très bons protecteurs pour vos objets fragiles, en plus de les garder propres.
  • Vous voulez profitez des armoires encore vides afin de repartir à neuf dans votre nouveau logis? Voici quelques conseils pour faire un bon ménage sans produits néfastes pour votre santé et la planète.
  • Si vous déménagez à moins d’une dizaine de kilomètres de chez vous, quelques compagnies offrent également une alternative au camion de déménagement en proposant un déménagement à vélo. En plus d’offrir une empreinte écologique moindre que le déménagement traditionnel, cela vous fera économiser. Déménagement Myette offre même un guide pour effectuer votre déménagement en vélo vous-mêmes! Une belle façon d’allier l’utile à l’agréable et de rendre votre déménagement mémorable pour vous et ceux qui vous aideront!

Le repas du jour J : comment moins gaspiller?

  • Il est important de rester hydraté et d’éviter à tout prix l’achat de bouteilles d’eau ou de jus en plastique. Prévenez les vaillantes et vaillants qui vous prêteront main forte d’apporter une bouteille réutilisable ou prêtez-leur les vôtres. Quand on pense au traitement, à la production, à l’embouteillage, au transport, et à son élimination, une simple bouteille d’un litre d’eau nécessite jusqu’à 2 000 fois plus d’énergie que le simple traitement et acheminement de l’eau du robinet. Sachant que seulement 1 bouteille sur 6 est recyclée et qu’elle prend 1000 ans à se décomposer, on réalise que ce simple geste peut avoir un grand impact!
  • L’idéal est d’acheter des bouteilles d’eau réutilisables qui retiennent le froid (en métal). Vous pourriez aussi faire vos propres boissons rafraîchissantes, comme un thé glacé aux herbes aromatiques locales, eau de kéfir ou limonade. Prenez des petits fruits congelés (ou des petits fruits locaux), du jus d’agrumes, de la menthe, rajoutez du sirop d’érable, et le tour est joué! Il est possible de faire du café glacé maison (équitable si possible!). Concoctez un hummus maison (plein de protéines qui soutiendront) à déguster avec des crudités bio locales et biscottes ou pitas. Vos proches se souviendront seulement de leurs collations et pas du réfrigérateur qu’ils ont dû monter au 2eme;)
  • Évitez à tout prix les ustensiles et tout le plastique ou emballages à usage unique. Prévoyez une glacière avec votre matériel de camping ou de la vaisselle.
  • Afin de remercier comme il se doit votre entourage, un bon repas est de mise lors d’un déménagement. Pour éviter le temps d’attente pour la livraison d’une pizza, pourquoi ne pas prévoir un petit lunch froid avec sandwichs, noix et collations en vrac, crudités et fruits bio et locaux?
  • Profitez de ce moment de camaraderie pour faire connaître les bières de la microbrasserie de votre nouveau quartier, ou des vins québécois à votre entourage.

 

Comment recycler les objets auxquels on dit au revoir

La quantité de déchets qui se trouve aux abords des rues autour du 1er juillet est ahurissante et nécessite des ressources additionnelles considérables pour les municipalités.Un type de délit de fuite version environnementale « on laisse ses déchets et on prend la fuite »! Afin d’éviter cela et de ne pas transformer les rues de notre ville en dépotoir improvisé, il faut savoir comment bien se départir des objets indésirables. Recyc-Québec a écrit un très bon aide-mémoire pour vous aider à vous y retrouver.

  • Téléphonez au 311 pour trouver un écocentre ou vérifier s’il y a une collecte spéciale (les écocentres sont des sites de réemploi et de récupération qui permettent de détourner de l'enfouissement une quantité importante de matières résiduelles tels que appareils de réfrigération, de congélation et de climatisation, les électroménagers, les produits électroniques).
  • Prévoyez une vente de garage ou mettez d’avance sur Kijiji/Marketplace/Facebook des biens à donner ou à vendre afin de donner une deuxième vie aux objets encore en bon état.
  • Prenez connaissance de la façon écologique de disposer des résidus domestiques dangereux (huiles usées, peinture, médicaments périmés, piles, etc.) et des déchets électroniques (cellulaires, ordinateurs, etc.) Si vous allez sur le site de votre ville, celui-ci saura vous dirigez au bon endroit. Voici un exemple pour la ville de Montréal.

Saviez-vous que…

Lorsque l’on met un vieux frigo sur le bord de la route et que celui-ci est très rapidement emporté par les ferrailleurs, il est fort probable qu’il ne soit pas recyclé convenablement par la suite. Ces appareils sont remplis d'halocarbures, des gaz à effet de serre qui contribuent aux changements climatiques. Un article dans la Presse parle de l’enjeu de récupération des vieux frigos, car bien que le problème soit connu, la solution, elle, reste encore à déployer. Une entreprise québécoise a une solution, mais a besoin de ressources pour fonctionner. Faute de financement comme celui des Écofrais, elle peine à survivre.

Recyc-Québec estime qu'un vieux frigo peut contenir jusqu'à l'équivalent de 3,5 tonnes de CO2. Cela correspond à ce qu'émettrait en moyenne une voiture qui roule 17 000 km. Pensez à cela avant de mettre à la rue un frigo encore utilisable ;) Confiez vos vieux appareils frigorifiques (réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs, déshumidificateurs,
refroidisseurs à eau, celliers, thermopompes, autres appareils avec fonction de refroidissement) à un détaillant ou une municipalité FrigoResponsable : http://www.frigoresponsable.ca/

Bon déménagement écoresponsable La planète vous remercie pour vos gestes, quels qu’ils soient, car elle n’a plus de place pour héberger tous ces déchets!