Skip to Content

12e édition de la randonnée à vélo « Libre comme l’air » d'Équiterre La Mauricie en vedette cet été

Montréal, 6 août 2007 – Quelque deux cents cyclistes des quatre coins de la province exploreront la Mauricie lors de la 12e randonnée à vélo « Libre comme l'air » d'Équiterre les 10, 11 et 12 août prochains. Familles et randonneurs aguerris participeront à cette activité de sensibilisation grandeur nature et enfourcheront leur monture pour admirer et savourer les richesses naturelles, historiques et gourmandes aux environs de la rivière Batiscan.

« La randonnée à vélo “Libre comme l'air” rime avec des vacances à vélo où l'environnement et le plaisir sont à l'honneur ! », résume Marilène Bergeron d'Équiterre, co-organisatrice de l'événement. « Chaque année, la randonnée permet de faire découvrir aux Québécois une nouvelle région, de leur présenter différents projets et alternatives qu'elle propose et de sensibiliser les participants à certains enjeux environnementaux auxquels elle est confrontée. Dans le cas de la Mauricie, où nous serons cette année, nous abordons par exemple la question des mini-centrales hydroélectriques qui demeurent une menace notamment pour la rivière de la Batiscan. De plus, compte tenu du débat en cours au Québec sur l'alimentation, nous ferons la promotion de l'achat local, des paniers bios, des marchés publics, des fermes artisanales de la région… autant de moyens de mettre en œuvre la souveraineté alimentaire », ajoute-t-elle.

En plus d'être une expérience écotouristique pédagogique, la randonnée permet aux cyclistes de mettre en pratique pendant trois jours des gestes simples ayant un impact positif sur l'environnement et la société. « Nos chefs cuisiniers apprêtent de délicieux plats préparés presque qu'exclusivement à partir de produits locaux, biologiques et équitables ; tous participent à la réduction des emballages, au recyclage et au compostage ; et, évidemment, nous nous déplaçons à bicyclette ! », précise la co-organisatrice, ajoutant que près de la moitié des participants profitent d'un transport en autobus ou d'un service de covoiturage à partir de Montréal afin de minimiser leurs émissions de gaz à effet de serre.

Les participants amorceront leur périple à Saint-Séverin et pédaleront entre 155 km et 205 km, selon le parcours choisi, à travers rangs et petites routes pour dormir d'abord à Notre-Dame-de-Mautauban puis à Sainte-Geneviève-de-la-Batiscan. Ils traverseront le très primé Parc de la rivière Bastican ainsi que des municipalités champêtres comme Saint-Tite, Sainte-Thècle, Lac-aux-Sables, Saint-Casimir, Saint-Ubalde, Saint-Thuribe, Saint-Anne-de-la-Pérade, Saint-Narcisse et Saint-Stanislas. Ils emprunteront également un tronçon de la Route verte à Sainte-Anne-de-la-Pérade pour souligner son inauguration officielle.

Les nombreux conférenciers invités aborderont les thèmes de l'achat local (Ferme Terra Sativa), de l'écotourisme et de la construction écologique (Action Plan d'Eau Plein Air), du mouvement Slow Food (Convivium Slow-food Vallée de la Batiscan), de la production de farine biologique (Minoterie des Brumes) et de la consommation responsable (Groupe d'Action d'Équiterre en Mauricie). Les participants pourront également visionner le reportage « L'Afrique à vélo » (présentation de Catherine Corne) et le documentaire Rivières d'argent de Michel Gauthier de la Fondation Rivières, suivi d'une discussion avec une représentante du groupe Les amis de la Batiscan.

De plus, quatre fermes biologiques accueilleront les cyclistes sur leurs terres : la Ferme les Jardins de Saint-George, récemment devenue membre du Réseau d'Agriculture soutenue par la communauté d'Équiterre (paniers bio), la Ferme J. Martel qui cultive, entre autres, le soya, le sarrasin et l'épeautre; la Ferme le Jardin d'Olympe où poussent entre autres figues et pleurottes; et la Ferme pédagogique Champ de rêve spécialisée dans la fabrication de la laine mohair des chèvres angora et la cueillette de bleuets bio. Enfin, les cyclistes pourront canoter sur la rivière Batiscan et en apprendre davantage sur la célèbre tradition de la pêche aux petits poissons des chenaux à Sainte-Anne-de-la-Pérade (Centre thématique sur le poulamon).

La population est invitée à assister gratuitement aux deux soirées organisées pour les cyclistes :

* le vendredi 10 août de 20 h 30 à 21 h 15 : soirée de contes avec Jean René Carpentier au Centre communautaire de Notre-Dame-de-Montauban
* le samedi 11 août de 20 h 45 à 22 h 30 : soirée musicale avec le duo Bette and Wallet et le groupe Craille au lard à la salle municipale de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.

Équiterre tient à remercier les commanditaires de l'événement (en ordre alphabétique) : la Boulangerie Le Fromentier, le Club Organic, Équita, la Fromagerie de l'alpage, la Fromagerie du Presbytère, Gaëtan Bono Inc., Inari, l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec, L'Ancêtre, Les Fromagiers de la Table Ronde, Liberté, Nutri-Œuf, Nutrisoya, Unisoya et Viaroute.

Équiterre est un organisme à but non lucratif ayant pour mission de contribuer à bâtir un mouvement citoyen en prônant des choix individuels et collectifs à la fois écologiques et socialement équitables. Pour connaître la liste des producteurs biologiques, la disponibilité des produits équitables dans sa région ou encore s'informer sur les différents programmes et outils d'action d'Équiterre, consulter le site Internet : www.equiterre.org.

Pour télécharger la carte du trajet et le détail des activités proposées aux participants >>>
Pour télécharger le Bottin du consommateur responsable de Trois-Rivières >>>

- 30 -

Source :
Amélie Ferland
Équiterre
Tél. : 514 522-2000
Cell. : 514 792-5222
aferland@equiterre.qc.ca

Fichier attachéTaille
Bottin Consommation Responsable Trois Rivieres.pdf8.85 Mo