Skip to Content

Adoption des normes californiennes pour les véhicules légers - Un geste concret dans la lutte aux changements climatiques

Bali, Indonésie, 12 décembre 2007 – Équiterre salue le leadership du Québec dans la lutte aux changements climatiques. La Ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec, Mme Line Beauchamp, a annoncé aujourd'hui, en marge de la Conférence de Bali, l'adoption prochaine par le Québec des normes californiennes. Ces normes sont actuellement les plus strictes en Amérique du Nord.

« Le Québec deviendra la première province canadienne à adopter ces normes, il s'agit d'une excellente nouvelle », s'est réjoui Steven Guilbeault, porte-parole d'Équiterre. L'adoption des normes californiennes est une des pierres angulaires du Plan québécois de réduction des gaz à effet (GES) adopté en juin 2006. Une telle mesure mènera des réductions significatives dans le secteur des transports, un secteur où les émissions de GES croissent rapidement. « Nous invitons maintenant le gouvernement fédéral à suivre l'exemple du Québec et à adopter sans tarder ces nouvelles normes pour les véhicules. Avec cet autre geste concret dans la lutte aux changements climatiques, le Québec devient peu à peu la Californie du Nord », a poursuivi M. Guilbeault.

Le projet de règlement sera publié dans la Gazette officielle au début de l'année 2008. Une période de consultations de 60 jours suivra ensuite. Équiterre analysera attentivement le projet de règlement et entend participer activement au processus de consultations. Il est important de souligner que les émissions de GES du secteur des transports représentent, avec près de 40% de l'ensemble des émissions, le nerf de la guerre au Québec dans la lutte aux changements climatiques.

Cette annonce du Québec à Bali contraste avec le manque de leadership et de bonne foi du gouvernement canadien dans les négociations sur l'après-Kyoto. « Les provinces, avec le Québec en tête, remplacent tranquillement le gouvernement fédéral qui s'allie avec George Bush sur le dossier climatique. M. Baird affronte une forte opposition cette semaine à Bali où une très grande majorité de pays sont prêts, contrairement au Canada, à s'engager de pied ferme pour faire face aux défis des changements climatiques et faire de cette conférence un succès » a conclut M. Guilbeault.

– 30 –

Pour informations :
À Bali : Jean-François Nolet, Équiterre, +62 81 338 979139
À Montréal : Amélie Ferland, Équiterre, 514-792-5222