Skip to Content

Célébrons aujourd’hui un moment historique : l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris

Ottawa, le 5 octobre 2016 – Le seuil requis pour l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris, soit une ratification par au moins 55 pays représentant au moins 55 % des émissions globales, a été franchi aujourd'hui. De plus, la Chambre des communes a appuyé la ratification de l'Accord de Paris par le Canada.

L'Accord de Paris, qui n’a pas encore un an, entrera donc en vigueur dans les 30 jours suivants. Il s’agit d’une démonstration sans précédent de collaboration internationale, de consensus et de désir urgent d’agir pour réduire le réchauffement planétaire. On prévoit donc une suite à cette envolée vers une ratification de plusieurs nouveaux pays, dont de larges émetteurs, comme l’Allemagne et la France. La décision du Parlement canadien de ratifier l’Accord de Paris signifie que le Canada a contribué à son entrée en vigueur.

Le processus de ratification de l’Accord de Paris engage, entre autres, le Canada à soumettre sa cible officielle de réduction de GES. « Nous tenons donc à rappeler au gouvernement fédéral que la cible courante, soit de réduire les émissions de GES de 30 % en dessous des niveaux de 2005 d’ici 2030, est en effet un plancher à respecter, comme l’a souligné la ministre de l’Environnement et des Changements climatiques, Catherine McKenna », a déclaré Steven Guilbeault, directeur principal d’Équiterre. « Pour rencontrer notre engagement envers la communauté internationale, le Canada devra faire mieux en terme de réduction de GES », a-t-il ajouté.

« La ratification rapide du Canada donne maintenant l’élan au fédéral, aux provinces et aux territoires pour se doter d’un Plan Climat ambitieux de réduction de GES au Canada », a précisé Sidney Ribaux, directeur général d’Équiterre. « Le cadre pancanadien sur les changements climatiques qui sera annoncé en décembre doit donc livrer la marchandise puisque les gouvernements en sont responsables envers les Canadiens et les Canadiennes et envers la communauté internationale », a-t-il conclu

- 30 -

Pour plus d'informations :

Dale Robertson
Relations médias / Équiterre
514 605-2000 / drobertson@equiterre.org