Skip to Content

Des établissements de santé offrent des fruits et légumes locaux à leur clientèle!

Montréal, le 5 février 2013 – Offrir des produits frais et locaux aux clients et aux patients des établissements de santé du Québec, c’est non seulement souhaitable, mais tout à fait possible! Équiterre dévoile aujourd’hui son étude sur l’approvisionnement en fruits et légumes locaux dans les établissements de santé au Québec. Celle-ci identifie les opportunités et les stratégies principales à mettre en place pour entrainer d’autres établissements de santé du Québec sur la voie des produits locaux, régionaux ou québécois. Équiterre a mis en lumière l’expérience de deux hôpitaux (Hôpital Jean-Talon à Montréal et Hôpital de la Cité-de-la-Santé à Laval) qui s’approvisionnent directement auprès de producteurs de la région et qui pourront servir de modèle pour les autres.

« Plus de 80 % des établissements du réseau de la santé de la grande région de Montréal se sont dits intéressés par l’approvisionnement en produits locaux », a déclaré Isabelle St-Germain, directrice générale adjointe d’Équiterre. « D’ailleurs, le secteur de la santé est un acteur important au niveau alimentaire : 101 millions de repas sont servis annuellement dans les établissements de santé au Québec. Ces derniers sont ainsi des leviers importants pour augmenter de façon considérable l’offre de fruits et légumes locaux », ajoute-t-elle.

« En saison, 20% des fruits et légumes frais servis à l’Hôpital Jean-Talon proviennent directement d’un producteur local et biologique : l’entreprise d’économie sociale D3Pierres qui gère la Ferme écologique du Parc Nature du Cap-Saint-Jacques», de dire Chantal Bouchard, chef des Services alimentaires du CSSS du Cœur-de-l’Île. « S’approvisionner directement auprès d’un producteur local est réaliste et simple à incorporer à nos façons de faire», affirme-t-elle.

Rappelons que l’alimentation locale favorise la qualité nutritive et le goût des aliments. Elle permet la réduction de l’emballage et du transport des produits. Enfin, elle stimule l’économie locale et l’occupation dynamique de nos terres agricoles. Équiterre souhaite ainsi inspirer tous les établissements de santé du Québec pour qu’ils emboitent le pas et offrent à leur clientèle des produits locaux au menu.

Un document présentant les perspectives de l’approvisionnement en fruits et légumes locaux et des outils d’action comme une fiche pratique et une vidéo, sont à la disposition des établissements de santé au Québec sur le site Internet d’Équiterre.

Cette étude a été rendue possible grâce au soutien et à l’appui financier du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), de la Boulangerie ACE et du ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS).

-30-

Informations :
Loïc Dehoux, Équiterre
514 605 2000