Skip to Content

Inventaire des émissions de gaz à effet de serre du Canada - Le gouvernement fédéral surf sur les efforts des provinces

Montréal, le 11 avril 2012 – Équiterre est consterné de voir aujourd’hui le gouvernement de Stephen Harper se prévaloir des réductions des émissions de gaz à effet de serre dans le dernier inventaire dévoilé aujourd’hui, alors que ce gouvernement ne fait rien pour réduire les émissions aux pays. Cette réduction est attribuable aux efforts conjoints de l’Ontario, de la Colombie-Britannique, du Québec ainsi que d'autres provinces canadiennes en matière de lutte aux changements climatiques.

« Aujourd’hui, ce qu’on nous annonce avec fierté, c’est que nous avons découplé le lien qui unissait GES et PIB, ce qui revient à dire que nos émissions de gaz à effet de serre demeurent stables malgré la croissance de notre PIB. Or, ce phénomène s'est amorcé au début des années 1990 », explique Steven Guilbeault, coordonnateur général adjoint d’Équiterre. « Ce que le gouvernement Harper oublie de nous dire c’est que nous nous sommes engagés à réduire nos gaz à effet de serre et non à les augmenter! Il n’y a donc pas matière à se réjouir », ajoute-t-il.

Équiterre rappelle que le Canada s’est engagé à réduire d’ici 2020, ses émissions de gaz à effet de serre de 17 % sous les niveaux de 2005. « Même s’il s’agit d’un objectif peu ambitieux, il sera difficile, voire impossible, pour le Canada de remplir cet objectif », ajoute Monsieur Guilbeault.

Entre 2005 et 2009, le secteur industriel du Québec a réussi à diminuer de 4,6 Mt ses émissions de GES. Le secteur énergétique de l’Ontario quant à lui a réussi à diminuer de 15 Mt ses émissions de GES entre 2005 et 2010. Pour la même période, les émissions de GES estimées reliés à la production des sables bitumineux ont augmenté de 21 Mt. « On voit très bien que certains font plus leur part plus que d’autres! L’industrie des sables bitumineux vient malheureusement annuler tous les efforts de réduction des autres provinces, d’où l’impossibilité de rejoindre notre objectif », conclut-il.

- 30 -

Source :
Équiterre
Relations médias
514-605-2000