Skip to Content

L'Alliance TRANSIT réagit à la stratégie d'électrification des transports

De l’argent neuf pour les transports collectifs et une politique globale de mobilité avant tout réclame TRANSIT

 

Montréal, le 1er novembre 2013 – La stratégie d’électrification des transports, annoncée en grande pompe alors qu’est attendue la politique québécoise de mobilité durable (PQMD) depuis 2011, ne pourra remplir ses objectifs que si elle s’insère dans une politique de mobilité globale et de financement supplémentaire dévolu aux transports collectifs, estime TRANSIT, l’Alliance pour le financement des transports collectifs au Québec.

L’Alliance rappelle l’urgence de voir de nouvelles sources de financement venir combler les besoins criants de réfection des infrastructures de transports collectifs et du déploiement de la mobilité durable.

« L’ensemble des intervenants en transports collectifs a été consulté par le gouvernement en mai dernier pour le dépôt de la politique québécoise de mobilité durable. Le milieu se réjouit sans nul doute de mesures importantes pour verdir le parc québécois de véhicules, mais il attend toujours une stratégie globale de déploiement de la mobilité durable. La PQMD devra impérativement corriger le sous-financement chronique des transports collectifs » a dit Florence Junca-Adenot, directrice du Forum URBA2015 et professeure à l’UQAM.

« Favoriser l’électrification des transports est une action importante pour réduire notre dépendance au pétrole à moyen terme. Une voie à suivre très certainement. Il est toutefois important d’investir rapidement et massivement dans les réseaux de transports collectifs à la fois pour réduire cette même dépendance au pétrole ainsi que nos émissions de GES à court terme» a précisé Steven Guilbeault, directeur principal chez Équiterre ».

– 30 –

À propos de TRANSIT
Créé en août 2011, TRANSIT, l’Alliance pour le financement des transports collectifs au Québec, se veut un lieu de convergence des analyses et des solutions en matière de transports durables au Québec. Sa mission est de favoriser le développement et l’amélioration des services de transports collectifs au Québec, en s’assurant qu’ils reçoivent le financement nécessaire pour permettre au plus grand nombre possible de citoyens d’en bénéficier. Plus de cinquante organisations réparties sur tout le territoire du Québec sont membres de TRANSIT, qui compte également sur le soutien d’un comité d’experts en matière de transports et d’urbanisme. Pour devenir membre, pour consulter la liste des organismes membres et lire les publications : www.transitquebec.org.

Depuis sa création en août 2011, TRANSIT a fait état de plusieurs recommandations pour pallier la crise des transports et aider le gouvernement et les organisations de transports collectifs à atteindre leurs objectifs d’achalandage d’ici 2020, dont le rééquilibrage des investissements en transports (30% aux transports collectifs), multiplier par cinq le financement du développement de l’offre de service en transport collectif via le Fonds vert et l’utilisation du Fonds Chantiers Canada pour financer les projets de transports collectifs au Québec.

Pour renseignements :

Daniel Bouchard, CRE-Montréal
514-445-7056

Julie Tremblay, relations médias, Équiterre
jtremblay@equiterre.org, 514-605-2000