Skip to Content

Le Parti Conservateur refuse de répondre à un questionnaire sur l'environnement

Montréal, le 29 septembre 2008 – Un regroupement d'organismes environnementaux a dévoilé aujourd'hui les résultats d'un questionnaire remis aux partis politiques concernant leur position sur les enjeux environnementaux prioritaires au Canada, auquel le Parti Conservateur a refusé de participer.

Questionnés sur les changements climatiques, le transport et l'énergie, la conservation et la protection ainsi que l'économie durable, le Bloc Québécois et le Parti Vert du Canada ont répondu positivement à toutes les questions posées. Le Nouveau Parti Démocratique a répondu de façon positive à 11 questions sur 12 et le Parti Libéral à 10 questions sur 12, les autres questions n'ayant pas été cochées par un oui ou par un non. Le Parti Conservateur, bien qu'il ait confirmé avoir reçu le questionnaire, ne l'a pas complété.

Ce questionnaire a été soumis aux différents partis à la suite de l'annulation du débat sur l'environnement auquel tous les chefs avaient accepté de participer, à l'exception de Monsieur Harper. « Le silence des Conservateurs est très inquiétant. Quelle importance accordent-ils à l'environnement ? Ont-ils préféré se taire plutôt que de répondre non à nos questions, et ainsi démontrer leurs vraies intentions ? », explique Steven Guilbeault, coordonnateur général adjoint d'Équiterre. « Il est déplorable de voir que le Parti Conservateur, qui est actuellement au pouvoir, refuse une fois de plus de se prononcer à ce sujet », ajoute-t-il.

Les groupes environnementaux tiennent à souligner la collaboration du Bloc Québécois, du Nouveau Parti démocratique, du Parti libéral ainsi que du Parti Vert du Canada, leurs réponses démontrant un intérêt certain à prendre des engagements pour l'environnement. Bien que certains partis n'aient pas répondu clairement à certaines questions, ils ont tout de même fourni des explications sur leurs positions et sur les actions qu'ils étaient prêts à mettre en place.

« Les citoyens veulent en savoir plus sur les actions concrètes que les partis politiques sont prêts à mettre en oeuvre pour l'environnement. Avec ce questionnaire, il est évident qu'ils viennent de prendre des engagements clairs. S'ils sont élus, ils devront mettre en place les promesses qu'ils ont fait et agir concrètement pour l'environnement », note Christian Simard de Nature Québec.

Rappelons que 67% des 1000 Canadiens interrogés lors d'un sondage commandé par PowerUp Canada identifient les changements climatiques comme un enjeu « important » ou « très important », qui influencera leur vote. Face à l'intérêt des électeurs, des groupes environnementaux se sont réunis afin d'outiller la population afin qu'elle puisse mieux s'impliquer et faire un choix éclairé le jour du scrutin, le 14 octobre prochain. Ces initiatives sont menées sans parti pris en faveur de l'un ou l'autre des partis politiques.

Le questionnaire complet ainsi que les réponses des différents partis politiques sont disponibles sur le site web d'Équiterre:

- 30 -

 

Source:

Eveline Trudel-Fugère
Équiterre
514-605-2000

Chantal Rainville
RNCREQ
418-522-0006, poste 2222
418-254-6938

Alexandre Turgeon
Vivre en ville
418-655-0592

Jérôme Normand
ENvironnement JEUnesse (ENJEU)
514-577-3016

Christian Simard
Nature Québec
418-933-2031

Mélissa Tremblay
Centre de l'environnement - Écobâtiment
418-522-0005 p.3166

Fichier attachéTaille
Questionnaire Environnement Elections Federales 08.pdf4.38 Mo
Questions - Questionnaire Environnement Elections Federales 08.pdf1.35 Mo
Resultats - Questionnaire Environnement Elections Federales 08.pdf5.45 Mo
Flux d'information :