Skip to Content

Nouveau rapport sur les risques économiques des sables bitumineux

Les gouvernements devraient faire plus pour limiter les risques et les disparités régionales associés à l’expansion rapide de l’industrie des sables bitumineux


CALGARY/MONTRÉAL/OTTAWA le 13 novembre 2013 — Le rythme accéléré du développement de l’industrie des sables bitumineux engendre des risques économiques et des disparités régionales qui méritent qu’on leur prête attention, selon le nouveau rapport de l’Institut Pembina et Équiterre qui paraît aujourd’hui.

Risques bitumineux — Les conséquences économiques de l’exploitation des sables bitumineux au Canada se penche sur les effets secondaires du boom des sables bitumineux en cette période d’incertitude économique et présente une analyse différente des retombées économiques souvent exagérées qu’on associe au développement de cette industrie.

Cette étude indique que la très grande majorité des retombées économiques directes et indirectes profitent uniquement à l’Alberta. Même les États-Unis pourraient compter sur plus de possibilités de création d’emplois que les autres provinces canadiennes si les projets de développement des sables bitumineux voyaient le jour comme prévu. Les répercussions du boom des sables bitumineux sur l’économie se font sentir partout au pays, comme la force du dollar qui donne du fil à retordre aux fabricants du secteur manufacturier d’ici pour soutenir la concurrence mondiale.

Étant donné la forte croissance anticipée de l’industrie des sables bitumineux, ces effets indésirables constatés à l’heure actuelle devraient servir d’avertissements. En favorisant le secteur pétrolier et gazier par rapport à d’autres secteurs qui possèdent un potentiel de croissance à plus long terme, le gouvernement fédéral place la prospérité de tous les Canadiens en position précaire.

Ce rapport présente des recommandations concrètes pour aborder ces enjeux, comme améliorer la gestion des bénéfices ponctuels issus des ressources non renouvelables et éliminer le régime fiscal privilégié dont bénéficie le secteur pétrolier et gazier.

Citations
« Une croissance significative de la production de sables bitumineux est prévue dans les années à venir. Cette croissance implique des risques pour l’environnement, de même que pour notre économie, tel que le démontre le rapport d’aujourd’hui. Nous avons besoin de mettre en place des politiques pour encadrer le développement responsable des sables bitumineux afin de protéger la prospérité des Canadiens à long terme. »
— Sarah Dobson, économiste Institut Pembina

« Les secteurs manufacturiers ontariens et québécois ont souffert de l’appréciation rapide du dollar et continuent d’en souffrir aujourd’hui. Malheureusement, cette situation ne semble pas préoccuper le gouvernement fédéral. Un vrai plan économique et énergétique à l’échelle nationale profiterait aux communautés et aux entreprises de l’ensemble du pays plutôt qu’à une seule région. »
— Steven Guilbeault, cofondateur et directeur principal, Équiterre

Quelques chiffres
• Au Canada, seulement 14 % des possibilités d’emplois dues aux sables bitumineux profiteront à d’autres provinces que l’Alberta.
• D’après la Banque du Canada, un tiers du recul dans le secteur manufacturier canadien est attribuable à la force du dollar. L’augmentation des prix des produits de base serait responsable de 40 à 75 % de l’appréciation récente du huard.
• Une étude antérieure montrait qu’un investissement de 1 million $ dans les énergies propres suffit à créer 15 emplois, tandis que la même somme ne crée que deux emplois dans le secteur pétrolier et gazier.

— 30 —

Téléchargez le rapport Risques bitumineux — Les conséquences économiques de l’exploitation des sables bitumineux au Canada.


Pour plus de renseignements:

Julie Tremblay (English/français)
Relations médias, Équiterre
514-605-2000 / jtremblay@equiterre.org

Julia Kilpatrick (English/français)
Directrice des communications, Institut Pembina
403-953-0350 / juliak@pembina.org

 

Voir aussi
• Rapport Les échos d’un boom (paru en mai 2012)
• Lettre d’opinion : Canada’s economic challenges go beyond Dutch disease (juillet 2012)
• Lettre d’opinion : Vanquishing the “bitumen bubble” will require fresh ideas, not business as usual (janvier 2013)
• Blogue : Albertans don’t just pay to ride the resource rollercoaster — they risk having to clean up once the carnival leaves town (avril 2013)