Skip to Content

Renversement de la ligne 9 entre Westover et Montréal - Équiterre dévoile les véritables intentions d’Enbridge

Montréal, 4 octobre 2012 – Équiterre a dévoilé aujourd’hui des informations selon lesquelles Enbridge cacherait à la fois aux autorités règlementaires ainsi qu’au public ses véritables intentions dans le dossier du renversement du pipeline 9 entre Westover, Ontario et Montréal.

Lors des audiences devant l’Office National de l’Énergie en mai dernier, la compagnie Enbridge alléguait que le projet de renversement du pipeline était uniquement pour les besoins de l’est du Canada.

Or selon des informations rendues publiques aujourd’hui, le consulat canadien a fait des représentations auprès de gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre, notamment le Maine, afin de promouvoir l’arrivée des sables bitumineux dans cette région. Ces informations ont été obtenues par le Natural Resources Council of Maine grâce à la Loi américaine d’accès à l’information.

« Depuis plusieurs mois, nous soupçonnons Enbridge de nous cacher ses intentions réelles quant à la finalité du renversement du flux de la Ligne 9. Nous avons maintenant la preuve que ce n’est ni pour aider les consommateurs de l’est du pays en fournissant du pétrole canadien aux raffineries de l’est du pays, ni pour renforcer la sécurité énergétique du Canada ! L’objectif de la compagnie est, et a toujours été, d’exporter ce pétrole vers les États-Unis », a déclaré Steven Guilbeault, directeur général adjoint d’Équiterre.

« Compte tenu du fait que le gouvernement fédéral est de mèche avec l'industrie pétrolière, nous faisons appel à la population, aux municipalités ainsi qu'au nouveau gouvernement québécois afin d'empêcher ce projet de se concrétiser. Enbridge veut faire transiter par la deuxième plus importante ville du Canada l’une des formes de pétrole les plus polluants, et dans l’un des plus vieux pipelines au pays ! Allons-nous les laisser faire ? », a conclu M. Guilbeault.

-30-

Information :
Loïc Dehoux, Équiterre
514 605 2000