Skip to Content

Geste du mois : au tour des entreprises de changer le monde un geste à la fois!

Actu - geste cocktail bénéfice COP21

De nombreux citoyens, conscients de l’urgence d'agir pour le climat, posent déjà plusieurs gestes pour l’environnement. Imaginez les pas de géants que nos sociétés pourraient effectuer si les entreprises, à grande échelle, emboitaient le pas?

Dans la foulée de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra bientôt à Paris (COP21), Équiterre invite cette année les entreprises participantes à ses cocktails-bénéfice de Québec et de Montréal à prendre un engagement pour contribuer à réduire les gaz à effet de serre. Cet engagement peut être nouveau, en cours ou passé. L’instant d’une soirée, ce « nuage d'engagements » sera publié sur notre fil Twitter en direct des deux événements afin de mettre de l’avant les initiatives des entreprises qui osent changer le monde un geste à la fois… en espérant que ces engagements pour le climat en feront naître des tonnes d’autres!

quelques exemples d'engagements de nos principaux partenaires qui font une différence 

  • En 10 ans, @hydroquebec a réduit de 16,5 % les émissions de GES de son parc de véhicules, l’un des plus imposants du Québec #engagementCOP21
  • 2015-16 : Installation de bornes électriques pour les voitures électriques et hybrides @lemassif #engagementCOP21
  • Grâce son Programme de transport alternatif « En mouvement autrement! », @MvtDesjardins favorise la mobilité durable #engagementCOP21
  • En 2014, @CascadesDD et @rackamsolaire implantent une centrale solaire qui réduit de 265 tonnes les émissions de GES #engagementCOP21

Et vous? Êtes-vous un acteur de changement, ou faites-vous partie d’une entreprise qui ose changer ses habitudes? Il n’est jamais trop tard pour commencer à changer le monde!

Voici quelques suggestions :

Comme le disait récemment Steven Guilbeault, directeur principal d’Équiterre : « Alors que la prise de conscience sur la réalité des changements climatiques est maintenant planétaire, à quelques exceptions près, nous devons rapidement accélérer le pas en matière de réductions des émissions de gaz à effet de serre (GES), d’autant plus que le Québec s’est fixé des cibles ambitieuses de réductions sur l’horizon 2030 et 2050 ».