Skip to Content

L'agriculture doit faire partie de la solution climatique du Canada : les agriculteurs lancent une campagne sans précédent sur le terrain

ffcs-shareables-fr-02-twitter_copie.png

Pour la première fois, les agriculteurs canadiens lancent une campagne nationale qui met en lumière le rôle positif des fermiers dans la lutte aux changements climatiques. Appelée Fermiers pour la transition climatique, la campagne - qui a été lancée le 11 février 2020, Jour de l'agriculture canadienne - est menée par une coalition d'organisations dirigées par des agriculteurs et des partenaires.

Un message clair

Toute conversation sur le climat en 2020 doit impliquer l'agriculture, car les agriculteurs ont le pouvoir d’influencer positivement le bilan climatique du Canada.

Selon la coalition, l'agriculture est l'un des premiers secteurs à ressentir les effets des changements climatiques, qu'il s'agisse de cultures non récoltées sous la neige, de gelées tardives qui tuent les fleurs des arbres fruitiers, de phénomènes météorologiques extrêmes qui endommagent les cultures et les sols ou de sécheresses. En même temps, elle contribue aussi de manière significative au changement climatique. Une étude récente de l’Union nationale des fermiers a en effet conclu que le secteur agricole est responsable de 12 % des émissions de gaz à effet de serre du Canada, en grande partie à cause de pratiques agricoles qui dépendent fortement des combustibles fossiles, des engrais, des pesticides, des plastiques et d'autres intrants générateurs d'émissions.

Les agriculteurs peuvent influencer le bilan climatique du Canada
 

La bonne nouvelle, c'est que les agriculteurs peuvent contribuer à inverser cette tendance, affirment les membres de la coalition. En fait, ils soulignent que l'agriculture est l'un des secteurs les plus prometteurs en termes de solutions climatiques rapides et efficaces.

« Dans tout le pays, beaucoup d'entre nous mettent déjà en œuvre des solutions climatiques dans nos exploitations agricoles et dans nos communautés », déclare Claude Lefebvre, producteur laitier à la Ferme Gerville, située à Baie-du-Febvre dans le Centre-du-Québec, et maire de cette municipalité. Ce dernier mise sur des sols en santé, dits « vivants » pour nourrir ses vaches, qui en retour produisent de façon plus efficace, donnent un lait de meilleure qualité et vivent plus longtemps ».

« Les pratiques respectueuses du climat seront différentes d'une ferme à l'autre, mais chaque agriculteur a la capacité de faire partie de la solution », ajoute-t-il, expliquant que la réduction des émissions crée d'autres avantages pour les agriculteurs, notamment en augmentant la résilience des fermes, en améliorant la santé des sols et les moyens de subsistance des agriculteurs.

Soulignant l'urgence de la lutte contre le changements climatiques, les agriculteurs Mélina Plante et François D’Aoust, de la ferme Les Bontés de Lavallée, en Montérégie, expliquent « nous ne pouvons pas y parvenir seuls - nous avons besoin d'un soutien et de politiques agricoles pour promouvoir des pratiques respectueuses de l'environnement et prendre en compte les moyens de subsistance des agriculteurs de chez nous ». « La nature est un puissant allié : le sol et les plantes ont le potentiel – encore peu connu, mais inestimable – de capter le carbone de l’atmosphère. On ne parle donc plus seulement de réduction des émissions mais d’absorption des surplus déjà présents! Pour redonner ce pouvoir aux sols, les pratiques agricoles doivent radicalement changer, et cela ne peut se faire qu’avec un modèle économique fondamentalement différent, où le lien direct entre les communautés et les fermes qui les nourrissent serait rétabli. », ajoutent-ils.

« Avec le projet Fermiers pour la transition climatique, nous sommes heureux de voir se créer une plateforme permettant aux agriculteurs de se réunir pour proposer des mesures efficaces et réalistes qui fonctionnent pour leurs exploitations et leurs communautés », selon l’agriculteur Paul Slomp de la ferme Grazing Days, en Outaouais.

À propos de Fermiers pour la transition climatique


Fermiers pour la transition climatique est un organisme national qui rallie des organisations agricoles et des partenaires qui croient que l’agriculture doit faire partie de la solution aux changements climatiques. Il est dirigé par : Union nationale des fermiers (UNF), Sème l'avenir, Cultivons Biologique, Canada (COG), Ecological Farmers Association of Ontario (EFAO), FarmFolk CityFolk, Rural Routes to Climate Solutions et Équiterre.

En savoir plus sur le projet Agriculture climatique d'Équiterre.

Flux d'information :