Skip to Content

Dossier d'actualité : Sortir l'agriculture de la dépendance aux pesticides

capern-448x216.jpg

Le dossier des pesticides a connu une couverture médiatique sans précédent au cours des derniers mois au Québec, menant à la mise en place d’une commission parlementaire (CAPERN) sur la question cet automne. Le comité, formé de députés provinciaux sera chargé, de faire le point sur les impacts des pesticides sur la santé publique et l’environnement, sur les solutions innovantes disponibles et à venir, ainsi que sur les enjeux entourant le manque d’indépendance des agronomes et l’ingérence de l’industrie des pesticides dans la recherche publique sur l’agriculture.

Équiterre mène une campagne depuis plusieurs années pour une transition vers une agriculture moins dépendante des pesticides de synthèse et participera de près aux réflexions entourant cette commission. Portrait d’un dossier chaud.

LES DEMANDES D’ÉQUITERRE POUR UNE AGRICULTURE LIBÉRÉE DES PESTICIDES
 

Compte tenu :

 

Équiterre estime que la commission parlementaire doit s’attaquer à la source du problème, soit l’industrie qui contamine la transparence de la recherche sur les pesticides, qui encourage à utiliser plus de pesticides, et les politiques publiques qui soutiennent la production dépendante des pesticides de synthèse. Le Québec a le pouvoir d’agir pour encadrer la vente et l’usage des pesticides sur son territoire, et la commission doit identifier les solutions pour réaliser un virage résolu vers une réduction de l'utilisation de pesticides de synthèse en agriculture au Québec.
 


 

POUR EN SAVOIR PLUS, CONSULTEZ LE DOSSIER COMPLET :

 

Flux d'information :