Skip to Content

600 millions $ pour 8 km d'autoroute ou pour le transport collectif?

Actu-Autoroute 19

Le prolongement de l'autoroute 19 sur une distance de 8 km qui relierait l'autoroute 440 à l'autoroute 640, entre Laval et Bois-des-Filion est un projet à emprise locale qui devrait concerner TOUS les Québécois.

Des investissements démesurés pour des résultats mitigés

Des sommes importantes, 500 à 600 millions de dollars, seraient investies dans un projet touchant près de 7000 personnes au moment où d'importantes coupures budgétaires sont faites dans divers programmes publics et où certaines sociétés de transport en commun doivent réduire leurs services.  Par ailleurs, il est connu qu'agrandir ou construire des autoroutes induit, à moyen terme, plus de congestion automobile en plus d'augmenter le bilan d'émissions de gaz à effet de serre et  les problèmes de qualité de l'air et de santé publique qui s'y rattachent.

Un projet tourné vers les solutions ou vers la congestion ?

Par ailleurs, ce projet est crucial puisqu'il pourrait servir de modèle à de futurs projets de développement en transport sur l'ensemble du territoire.  En 2015, devrait-on maintenir le paradigme qui préconise le développement de routes pour contrer les problèmes de congestion automobile et de mobilité des travailleurs ou plutôt s'attaquer au problème à la source en réduisant le nombre de voitures qui circulent sur ces routes et offrir des alternatives efficaces? 

Avec ce même montant, un projet de boulevard urbain desservi par un réseau efficient de transports collectifs, accompagné d'autres améliorations sur le réseau de transport collectif régional, apporterait de plus grands bénéfices et desservirait un plus grand bassin de population. Par ailleurs, un boulevard urbain pourrait dynamiser ce secteur notamment par l'implantation d'une piste cyclable et d'une trame urbaine commerciale, ce qu'un axe autoroutier ne permettrait pas.

Partagez votre position, signez la pétition

Pour toutes ces raisons, Équiterre demande au gouvernement provincial, ainsi qu'à la Communauté métropolitaine de Montréal, d’opter pour une solution de mobilité et d'aménagement durables tournée vers le transport collectif, l’aménagement de stationnements incitatifs et un véritable boulevard en lieu et place du projet de prolongement d’autoroute 19. 

Vous êtes de notre avis, signez la pétition sur l'autoroute 19,  initiée par le Conseil régional de l'environnement de Montréal.

Dites à votre élu que cet argent serait mieux investit dans les transports collectifs afin de réduire réellement les problèmes de congestion, de pollution et d'améliorer la qualité de vie dans les quartiers avoisinants.