Skip to Content

Les pesticides, qu’est-ce que c’est?

1. Définition

Du latin, pestis (fléau) et caedere (tuer), le terme « pesticide » désigne les substances et produits chimiques utilisés pour tuer les végétaux et les animaux indésirables. Leur utilisation peut donc être très diversifiée, de l’application au champ, en passant par le désherbage des parcs, trottoirs, voies ferrées, jusqu’au traitement des jardins privés.

Il existe plusieurs catégories de pesticides (liste non exhaustive) :
• les insecticides (contre les insectes nuisibles)
• les herbicides (contre les mauvaises herbes)
• les fongicides (contre les maladies causées par les champignons)
• les rodenticides (contre les rongeurs)
• les molluscicides (contre les escargots)
• les arboricides (contre les arbres malades)

Une fois commencée l'application des pesticides, le jardin ou la pelouse développent une dépendance aux traitements chimiques et la restauration devient plus difficile. Les pesticides peuvent également être dangereux.

Certains pesticides chimiques utilisés à des fins esthétiques sont interdits par le Code de gestion des pesticides du Québec.

Il convient également de bien différencier le terme « engrais » du terme « pesticide ». Les engrais sont des produits ayant pour fonction d'apporter aux plantes des éléments nutritifs pour leur croissance alors que les pesticides sont plutôt utilisés pour éliminer les mauvaises herbes et les organismes indésirables. De plus, à l’instar des pesticides, il existe une différence entre les engrais naturels et les engrais chimiques. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez ce guide sur les engrais.

2. Quelles répercussions sur l'environnement?

Bien qu'ils aient été créés pour protéger les végétaux, les pesticides peuvent avoir des effets collatéraux sur l’environnement. Ils peuvent porter préjudice à des espèces végétales et animales qui ne sont potentiellement pas directement visées. Par exemple :

Par ailleurs, l’agriculture conventionnelle repose principalement sur l'utilisation d’engrais chimiques et de pesticides de synthèse élaborés à partir de l'énergie pétrolière ou issus de l'industrie pétrochimique. Cette forte dépendance vis-à-vis de l’industrie pétrolière engendre d’autres conséquences pour l’environnement.

Une fois commencée l'application des pesticides, le jardin ou la pelouse développent une dépendance aux traitements chimiques et la restauration devient plus difficile. Les pesticides peuvent être également potentiellement dangereux pour la santé humaine.

Les pesticides chimiques utilisés à des fins esthétiques sont interdits par le Code de gestion des pesticides du Québec.

Retour à l'accueil - Vivre sans pesticides