Skip to Content

Marie Lepers : une bénévole polyvalente et engagée en environnement!

Actu - Portrait bénévole (Marie Lepers)

Après avoir complété une licence en droit et une maitrise en droit de l’environnement à l’université de Lille 2 en France, Marie Lepers passe un an à Montréal dans le cadre d’un échange universitaire avec l’École nationale d’administration publique (ENAP), en maitrise administration publique, concentration Analyse et développement des organisations. Ayant beaucoup aimé son séjour au Québec, l’idée de venir s’impliquer ici germe dans son esprit.

Puisqu’elle trouve que Montréal a l’environnement à cœur, elle décide d’envoyer une candidature spontanée à Équiterre afin d’obtenir un stage. « Je ne voulais pas un stage uniquement axé sur le juridique » confie-t-elle ; « je voulais pouvoir agir en politique publique et en environnement ». Ce qui l’a particulièrement attirée chez Équiterre ? L’implication de l’organisme dans le développement durable.

Stagiaire aux dossiers de l’équipe « Choix de société » depuis le début du mois de juin, Marie s’est impliquée dans plusieurs aspects du dossier des sables bitumineux. C’est également elle qui est derrière le tout nouveau dossier d’Équiterre sur les énergies renouvelables, « dont le but est de déconstruire les mythes, les idées préconçues qui ne sont pas ou plus justifiées sur ces énergies propres » explique-t-elle. Marie gère également les relations avec le Comité citoyen d’Ahuntsic-Cartierville, composé d’une trentaine de personnes. Ce comité indépendant déploie des actions sur le terrain afin de sensibiliser les électeurs et récolter des signatures de citoyens qui ont l’environnement à cœur, afin de démontrer aux candidats de l’arrondissement l’importance du volet environnemental pour ceux qu’ils représentent.

Ce qu’elle a appris durant son stage chez Équiterre ? « La polyvalence ! À réagir rapidement et j’ai beaucoup appris en terme de communication également » dit-elle. Elle est aussi plus informée du mode de vie des québécois et de la politique québécoise et canadienne.

Depuis son stage chez Équiterre, Marie s’intéresse davantage à l’agriculture biologique et locale, et fait maintenant plus attention à la provenance des produits qu’elle achète. Elle vient également travailler à vélo tous les matins!

Merci beaucoup pour ton implication énergique et efficace Marie!
Ton aide fut précieuse et tu as sans aucun doute contribué à changer le monde, un geste à la fois… et toujours avec le sourire !

Flux d'information :