Skip to Content

20 écoles et milieux de garde innovent pour recueillir des fonds : plus de 1 500 paniers bio et locaux vendus pour financer des projets

Montréal, le 11 décembre 2017 - 20 écoles et milieux de garde de Montréal et de la Montérégie ont participé à l’innovante campagne Écoles enracinées cet automne, en utilisant la vente de légumes bio et locaux comme moyen de financer leurs projets. C’est grâce à la collaboration de plusieurs partenaires à travers le Système alimentaire montréalais (SAM) qu’est né ce projet l’an dernier à Montréal, et s’est étendu cette année à la Montérégie.

Au total, 1 530 paniers locaux et biologiques ont été vendus, par 6 fermes du réseau des fermiers de famille d’Équiterre des environs (13 000 kg de légumes locaux et bio vendus, recueillant près de 37 000 $ pour ces dernières). À cela s’ajoutent 9000 $ pour les écoles afin de financer notamment des projets de jardins éducatifs, des ateliers culinaires, l’aménagement de cours d’écoles, des activités éducatives et du matériel pédagogique dans les écoles et services de garde de ces deux régions.

Consultez l'album photo Facebook de toutes les livraisons 2017 du projet Écoles enracinées.

LE PROJET ÉCOLES ENRACINÉES : UN CERCLE VERTUEUX

En plus d’amasser des fonds pour les établissements scolaires participants, cette campagne de financement est gagnante pour tous :

  • Récolte de fonds pour les écoles ou milieux de garde
  • Sensibilisation des jeunes et des familles à l'alimentation saine, locale et durable
  • Légumes sans pesticide de synthèse ni OGM
  • Réduction du kilométrage alimentaire et l’emballage
  • Soutien de l’économie locale et des producteurs de chez nous.

TÉMOIGNAGES D’UN SUCCÈS

Parent participant, École Saint-Jean-de-Brébeuf, Montréal : « Dès le lendemain, mon fils a insisté pour que nous fassions une recette suggérée par le fermier. Ma fille voulait prendre la courge algonquine parce qu'elle faisait des liens avec ses cours d'histoire ».

Parent participant, École Saint-Denis, Saint-Denis-sur-Richelieu : « Grande implication des enfants lors de la livraison! Ils avaient cuisiné une collation santé pour l'accueil des parents et confectionnaient les paniers! Grand enthousiasme! »

Parent participant, Académie des Sacrés-Coeurs, St-Bruno-de-Montarville : « Quand ma fille a vu les aubergines, elle était folle de joie. Elle a aussi posé des questions sur le daïkon. »

Pour voir les écoles et milieux de garde participants.

Le projet Écoles enracinées, pour une alimentation saine, locale et durable est une initiative du Système alimentaire montréalais (SAM), coordonné et mis en oeuvre par Équiterre, la Commission scolaire de Montréal (CSDM), en partenariat avec la Direction régionale de santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal et la Direction régionale de la Montérégie du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Il a été rendu possible grâce au soutien du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, dans le cadre du programme Proximité, financé en vertu de l’Entente Canada-Québec Cultivons l’avenir 2. De plus, le projet a reçu une aide de Québec en forme.

- 30 -

Pour information ou entretien avec une école, un fermier de famille ou Équiterre :
Camille Gagné-Raynauld, relations médias Équiterre
514 605-2000, cgraynauld@equiterre.org