Skip to Content

Steven Guilbeault se joint à Équiterre

Montréal, 27 août 2007 – Équiterre est fier d'annoncer que l'écologiste Steven Guilbeault se joindra à son équipe à compter de la mi-septembre et agira à titre de porte-parole. Cofondateur d'Équiterre, monsieur Guilbeault a contribué à la mise sur pied de l'organisation il y a bientôt 15 ans, en compagnie d'une demi-douzaine de jeunes Québécois tels Laure Waridel et Sidney Ribaux. Sur la scène publique, Steven Guilbeault interviendra principalement dans les dossiers de l'énergie, des transports et des changements climatiques.

« Nous avons créé Équiterre dans le but de promouvoir des solutions concrètes aux problématiques environnementales et sociales, et je suis très heureux d'y revenir afin de pouvoir y investir l'expérience et l'expertise que j'ai acquises depuis », a déclaré Steven Guilbeault. « J'ai le goût de travailler de concert avec les citoyens, les entreprises et les gouvernements afin de mettre en œuvre ces solutions », a-t-il précisé.

« L'arrivée de Steven Guilbeault renforcera notre capacité d'influencer les décisions publiques dans le sens du développement durable », s'est réjoui pour sa part le coordonnateur général et cofondateur d'Équiterre, Sidney Ribaux. « Il y a beaucoup à faire pour que les décisions des gouvernements et des entreprises soient à la hauteur de ce que nous attendons d'eux », a-t-il ajouté. « C'est en misant sur la crédibilité qu'Équiterre a acquise en travaillant directement avec les citoyens que nous voulons investir davantage le domaine des choix collectifs », a expliqué la présidente du conseil d'administration d'Équiterre, Brigitte Lepage. « Comme citoyens, nous devons faire notre part, tout comme les gouvernements et les entreprises doivent faire la leur. C'est le message des membres d'Équiterre », a-t-elle rappelé.

Des mandats ambitieux pour Steven Guilbeault

Steven Guilbeault et l'équipe des changements climatiques d'Équiterre se voient confier un triple mandat. Ils feront la promotion de la réduction de notre dépendance au pétrole et proposeront, avec des acteurs économiques, gouvernementaux et environnementaux, la mise en œuvre de grands chantiers dans les secteurs des transports, de l'énergie et du bâtiment. Ils travailleront également sur la scène fédérale à changer les politiques environnementales en matière de lutte aux changements climatiques. Ils contribueront finalement, dans une perspective québécoise, au travail des grandes organisations environnementales internationales dans le contexte des négociations portant sur la Deuxième période d'engagement du Protocole de Kyoto. « Steven épaulera les équipes d'Équiterre et travaillera étroitement avec nos partenaires des autres organisations environnementales. Équiterre a toujours travaillé en collégialité et continuera de le faire. C'est comme ça qu'on avance et qu'on fait des gains », de conclure monsieur Ribaux.

Équiterre est une organisation bien présente sur la scène canadienne et internationale notamment dans les domaines de l'agriculture soutenue par la communauté, le commerce équitable et les changements climatiques. Équiterre participe aussi systématiquement depuis 2004 au cycle de négociations internationales sur les changements climatiques sous l'égide des Nations Unies.

Membre fondateur d'Équiterre, Steven Guilbeault s'intéresse au dossier des changements climatiques depuis 1994 et a piloté plusieurs campagnes relatives à ce dossier chaud. Il a été responsable de la campagne Climat et énergie pour Greenpeace pendant dix ans et directeur du bureau de Greenpeace au Québec de 2000 à 2007. Il est aussi chroniqueur au journal Métro ainsi qu'à l'émission À voile et à vapeur sur les ondes de Radio-Canada. Il est membre du comité conseil de Cycle Capital Management, du conseil d'administration du Fonds d'action québécois pour le développement durable (FAQDD) et du conseil d'administration d'Équiterre.

M. Guilbeault a participé à la majorité des rencontres internationales des Nations Unies sur les changements climatiques. Sa capacité à vulgariser cet enjeu lui a permis de devenir un des écologistes les plus reconnus au Québec et au Canada. La Presse l'a même surnommé le « Jésus vert de Montréal » alors que le magazine Trente de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec l'a qualifié de « géant vert ou de porte-parole idéal ».

Steven Guilbeault est né en 1970 à La Tuque. Il est titulaire d'un baccalauréat en Science politique avec mineur en Sciences religieuses de l'Université de Montréal et père de trois enfants. Été comme hiver, il roule à vélo dans les rues de Montréal.

En faisant d'Équiterre son port d'attache principal, Steven Guilbeault pourra également réaliser des mandats pour le compte d'autres institutions, dans la mesure où ceux-ci s'avèrent compatibles avec les valeurs et les objectifs de l'organisation.

Contribuant à bâtir un mouvement citoyen en prônant des choix individuels et collectifs à la fois écologiques et socialement équitables, Équiterre compte aujourd'hui une quarantaine d'employés à Montréal et à Québec, une centaine de bénévoles et plus de 3000 membres partout au Québec. Équiterre travaille depuis 1993 sur des enjeux liés aux choix énergétiques, à l'agriculture et à l'alimentation, aux transports, à la consommation responsable et équitable ainsi qu'aux changements climatiques.

– 30 –

Source : Amélie Ferland, relationniste, (514) 792-5222

Flux d'information :